Le Phénomène–O.T.O.
Introduction

De Peter R. Koenig



L'histoire de l'Ordo Templi Orientis (O.T.O.) est extrêmement compliquée (des rivaux revendiquent succession apostolique, récriminations mutuelles et expulsions). Recoupements et interconnexions sont inévitables.

[ Photo à droite : un groupe des débuts de l’O.T.O. de Laban de Laban sur le Monte Verità en Suisse. Courtoisie : Harald Szeemann ]


Ordo Templi Orientis in Switzerland




L’histoire des groupes de l’Ordo Templi Orientis et des ordres, loges, associations apparentées et des églises privées est une histoire de leurs protagonistes qui commence avec Carl August Kellner (1850 – 1905) et Karl Albert Theodor Reuss (1855 – 1923).

Carl Kellner/Renatus, un chimiste et un grand-industriel tente déjà vers 1895 à construire un cercle privé qui pratique des exercices tantriques de Hatha–Yoga. Des recrues il cherche dans des cercles para-maçonniques et théosophiques.

Via Theodor Reuss/Peregrinus, un franc-maçon anglo-allemand, qui fait un commerce de diplômes avec des brevets de loges, viennent du non-régulier, ça veut dire comme para-franc-maçonnerie taxée Alte und Primitive Ritus von Memphis und Misraim (Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, MM) en 1902 et le Alte und Angenommene Schottische Ritus (Rite Écossais Ancien et Accepté,A.A.S.R.) de l’Amérique/Angleterre en Allemagne. Kellner devient en 1903 Ehren–General–Grossmeister (Grand-maître par honneur) du MM. En ce temps il n’y a pas encore d’O.T.O. À côté du MM et A.A.S.R. de Reuss’, rassemblement de l’ordre’ s’appuie sur le Cerneau-diplôme de Harry J. Seymour de 1862. Pendant que Kellner s’intéresse avant tout aux Hatha–Yoga et le MM, Reuss s’exerce en la vente plein d’élan de grades des franc-maçons et de diplômes. Seulement un an après la mort de Kellner il réveille l’O.T.O. à la vie. L’affirmation que Kellner serait le père spirituel de l’O.T.O. appartient à la sphère du folklore. Des membres postérieurs aiment à démontrer cela pour générer autant d’authencité historique que possible. [1]

Les ordres, loges et les églises qui doivent d’appartenir au phénomène–O.T.O. sont :

  • La Fraternitas Saturni (F.S.). Une organisation de Berlin fondée en 1926 et constituée en 1928 du libraire Eugen Grosche/Gregor A. Gregorius (1888 – 1964), qui est la deuxième organisation basée sur Thelema, [2] la religion philosophique-magique d’Aleister-Crowley. [3]
  • L’ordre fondé de nouveau, Illuminaten–Orden (I.O. ou Weltbund der Illuminaten (Union Mondiale des Illuminés) va trouver son empreinte–O.T.O. seulement après le tournant du siècle par le droguiste Theodor Reuss et l’acteur Leopold Engel (1858 – 1931).
  • Une mystérieuse Église Gnostique–Catholique (Gnostisch Katholische Kirche, G.K.K. ou Ecclesia Gnostica Catholica, E.G.C.,), dont un contact avec l’O.T.O. grâce à une de ses nombreuses branches est seulement perceptible vers 1908 à 1920.
  • La Fraternitas Rosicruciana Antiqua (F.R.A.) fondée en 1927 par l’aventurier Arnoldo Krumm-Heller (1879 – 1949) en Amérique du Sud. Aussi cette organisation a des liaisons à des Églises Gnostiques et d’autres variations de l’O.T.O. Le même est valable pour l’
  • Ordo Templi Orientis Antiqua (O.T.O.A.) soi-disant de 1921, une sorte Voodoo–O.T.O. avec des racines françaises, espagnoles et haïtiennes.
  • Et Pansophia (ou Pansophie) de Heinrich Traenker (1880 – 1956), un nom, qui sert en même temps pour la maison d’édition, la revue et l’organisation centrale des groupes Rosicruciens. [4] Le libraire Traenker est très actif dans le développement de la Théosophie Allemande avant de commencer sa propre entreprise. Il est fourni par Reuss avec une charte du X° en 1921 et plus tard (1930) collabore avec Spencer Lewis (A.M.O.R.C.) sur une branche Allemande de l’O.T.O.
  • La branche–O.T.O. de Crowley la soi-disant Mysteria Mystica Maxima (MMM / M.·.M.·.M.·.), [5] aujourd’hui nommée aussi Caliphate ou O.T.O. Inc, provenant d’un diplôme–Reuss du 24–4–1912, va être éclairée, détaillée. En cette cohérence on va courtement consentir au rôle de Charles Manson aux fins des années 1960, parce que son apparition donne indirectement la raison d’appeler les Crowleyanes de l’Amérique sur le plan. En ce contexte on va parler de la Solar Loge de l’O.T.O.


  • Sur l'Argenteum Astrum (A.·.A.·. = Silver Star = Étoile Argenté) fondé par Crowley 1907 on peut dire seulement peu dans cette étude ; car en différence à l'O.T.O., l'A.·.A.·. n’a pas une structure d’ordre compréhensible. L’A.·.A.·. est la version de Crowley de la Golden Dawn (lat. Aurorae Aureae). [6] De toute évidence sa version O.T.O. sert comme un lieu de combat des groupes–A.·.A.·. concurrentes et comme un lieu de recrutement.

    Alors comme aujourd’hui tous les ordres, loges et églises mentionnées sont liées ensemble. Soit-il personnellement ou structurelles. Cette connexion invisible est la cause de beaucoup de querelles et des malentendus de membres entre eux.

    Labyrinthe bizarre

    Carl August Kellner/Renatus, était un chimiste et un industrialiste autrichien influent, qui déjà en 1895, eu l'idée de former un cercle privé pratiquant exercices tantriques le long des lignes du Hatha–Yoga. Des recrues il cherche dans des cercles para-maçonniques et théosophiques.
    Kellner a étudié à Vienne et à Paris et par la suite travailla dans un laboratoire privé à Vienne. À l'âge de 22 ans (vers 1873) lorsqu'il travaillait pour le Baron de Hektor von Ritter-Zahony, à Podgora/Goerz, il découvrit la méthode-sulfite-cellulose qui devait bientôt devenir utilisé dans nombreuses usines à papier. Il a inventé la méthode électrochimique de blanchiment et s'est également occupé de nombreuses autres inventions techniques, c'est-à-dire à la production de filés, éclairage, photographie, bijoux artificiels et bien plus encore. Membres de la famille le décrivent comme « un génie, bien au-delà de son temps, généreux et surtout un tendre mari et père, » mais ils sont perplexes que le public ne tire qu'une image partielle de « cet homme extraordinaire. »

    Kellner n'avait aucun ordre ou loge, seulement des amis qui pratiquaient le Hatha–Yoga (depuis 1895) et très certainement n'avait pas entendu parler, et encore moins utilisé, le terme O.T.O. jusqu'à ce que Theodor Reuss est venu sur la scène. Ensemble, Reuss et Kellner ont décidé d’envelopper le cercle de Hatha–Yoga de Kellner avec un ordre externe, afin qu'ils puissent choisir de ses membres maçonniques des potentiels praticiens du Yoga. [7] Les connaissances (qui sont à propos du Yoga), Kellner a toujours souligné, ne sont pas venu de Memphis-Misraïm et n'avait jamais été enseigné au sein de Memphis-Misraïm, mais sont comme un parallèle à Memphis-Misraïm. Il n’y avait que seulement quelques un de ces praticiens de Yoga et même les membres importants de haut degré MM/A.A.S.R. ne savait pas ce qui se passait.

    Carl Kellner est devenu malade en phase terminale en 1904 et c'est probablement à cette époque que Reuss a décidé de recruter des membres de l’A.A.S.R. (33° degrés) et de MM (90° et 97° degrés), des membres comme un des quelques élus pour son nouvel ordre émergent, l’O.T.O. (de 11 degrés). Il n’y avait aucun nom propre pour le groupe à l'époque – parfois Reuss parlait de l'Oriental Freemasons ou Ordre of Old Templars Freemasons (expressions utilisées également dans le contexte de l'A.A.S.R.). Le Rite-Memphis seul fut parfois appelé Antient and Primitif Rite of Freemasons ou même Oriental Ordre of Memphis. Quand Reuss fonda l’Ordre of Oriental Templars après la mort de Kellner il y avait encore plus de confusion juste autour du coin – qui était dans lequel des ordres de Reuss ? Et n'était pas le Rite de Memphis seul appelé Oriental Templars? Comment est-ce qu'ils étaient liés ? Est-ce qu’un membre–O.T.O. était automatiquement membre MM ? Entre 1906 et 1913 (après la mort de John Yarker, chef mondial de la maçonnerie du MM, en 1913 le poste a été confondu) l’O.T.O. sans équivoque se distinguait de tous les autres ordres de Reuss. Lorsque Reuss a parlé de notre Ordre, il resta complètement pas clair de quel ordre qu'il voulait dire. Mais il est historiquement absurde de supposer l’O.T.O., qui à cette époque, était une sorte de collectif qui a siphonné ses membres de l'A.A.S.R., MM, Ordre de l'Illuminati, maçonnerie régulière, l'Église Catholique Gnostique, la Rose-Croix, la Golden Dawn, etc. En 1915 Reuss accepta la Messe Gnostique d’Aleister Crowley, le Liber XV, et le traduit en allemand. Ce n'était pas jusqu'en 1917, quand Reuss et son héritier autoproclamé, Aleister Crowley (1875 – 1947) ont identifié l’O.T.O., l’A.A.S.R. (33°) et MM (33°, 90°, 95°) comme lié, par exemple 33°, 90°, 95°, ce qui correspondait au IX° O.T.O.

    Aujourd'hui, tout ce contexte (para-)maçonnique se reflète dans les rituels de l’O.T.O. : dans sa langue, ces mots de passe et ces poignées de main.
    Il faut se demander comment cela était possible et pourquoi ? Clairement, les membres potentiels souhaitent s’associer à un ordre ou une loge authentique. Authenticité signifie régularité : autorisations, chartes (diplômes), successions, constitutions et autres. Afin d'être appelé régulier requiert l'autorisation d'un supérieur régulière Mère ou Grande Loge. Jusqu'en 1900, il y a plus de 70 systèmes dits de haut niveau se faisant passer pour des suites ou extensions de la Maçonnerie régulière Craft Masonry. La seule différence entre tous ces systèmes a été les noms de 400 ou plus différents degrés divers. Cet environnement est le terrain d'habitation pour ceux qui ont abusé de leurs pouvoirs maçonniques en vendant des chartes (diplômes), etc. (de manière similaire au commerce actuel de titres mineur aristocratique).

    Reuss a inventé plusieurs nouveaux ordres et fondamentalement fait guère plus qu'un désordre confus avec chacun d'eux. Il a été responsable de la construction de l’O.T.O. entre 1906 et 1912, un clone de la Craft Masonry, A.A.S.R., MM et du tantriste. Il a aussi inventé un nouvel Ordre des Illuminés et plusieurs sociétés Rosicruciennes. Reuss tourna sa collection d’ordres dans un énorme désordre non transparent et confus où chaque organisation semblait être entrelacés et liés. Ses noms varièrent selon l'heure du jour, certains membres ont été membres de plusieurs ordres de Reuss, tandis que d'autres n'ont pas. Reuss, ni ses héritiers autoproclamés n’ont jamais paru à s'intéresser à clarifier la confusion. Reuss cependant à l'époque est devenu largement accepté à ce moment (et est encore aujourd'hui par certains) que l'appartenance à l'un des ordres de Reuss équivaut à l'adhésion à tous les autres. Franc-maçonnerie régulière rejette toutes activités de Reuss, en particulier l’O.T.O. qui accèpte les femmes dans ses loges : impossible dans la maçonnerie régulière.
     
    Theodor Reuss comprime chez sa fondation O.T.O. les ordres divers qui se trouvent dans sa main dans une structure de 10 degrés. Les premiers sept degrés terminés à la méthode des francs-maçons correspondent aux rituels réguliers d’alors et au courant du temps, viennent avec ça connotés les Chakra des Indiennes : le VIII° est un euphémisme pour l’auto-sexuel et le IX° pour la magie sexuelle – le VII° est une sorte de préparation théorique à ses degrés. À partir du VII° on a plu besoin des initiations par rituel : le savoir de ce secret suffit – quelquefois suffit déjà l’imposition des mains d’un autre porteur de ces degrés. Seulement les VII°–X° sont reconnus comme « membres actives vrais de l'O.T.O. ». [8] Le X° signifie la fonction du chef d’un pays et a le droit de vote, le chef international est le Outer Head of the Order (O.H.O.). [9] Quelques groupes de l’O.T.O. choisissent alors dans le courant du temps, contre l’état de la fondation, un chef propre, en croyant, que ses Electing–Ninths seraient des X°. [10] Inner Head de l’Ordre (I.H.O.) est après l’interprétation ou Baphomet, l’idole des chevaliers du temple, ou Aiwass, l’intelligence surhumaine, laquelle doit avoir dictée le Livre de la Loi d'Aleister Crowley. [11]

    Reuss ne voit pas Crowley comme son successeur et lui interdit même exprès, d’utiliser l’O.T.O. comme véhicule pour Thelema. Il repousse Crowley en automne 1921 de l’ordre. Pourquoi ?

    Reuss essaye à persuader Spencer Lewis (1883 – 1939) de l'A.M.O.R.C. [12] à construire The A.M.O.R.C. World Union Council (T.A.W.U.C.). [13]
    Lewis devient un 33°, 90°, 95° et membre d’honneur du VII° de l’O.T.O. par Reuss en juillet 1921. Il menaça Reuss qu'A.M.O.R.C. cesserait de payer leur abonnement O.T.O. si Aleister Crowley resta un membre de l’O.T.O. ; et parce que Crowley a été bouleversé à l'octroi de Reuss qui accorda le 13 juin 1921 à Charles S. Jones (1886 – 1950) le plus haut degré de l’O.T.O. (le X°) aux États-Unis et Canada, à l'automne 1921, Reuss s'est distancé de Crowley, tournant vers l'O.T.O. et à l'organisation Rosicrucian de Arnoldo Krumm-Heller, Fraternitas Rosicruciana Antiqua. Après avoir reçu son diplôme d'honneur de Reuss, Lewis a envoyé un télégramme, daté du 24 août 1921, demandant « quel lien a Crowley avec votre organisation. » Et Reuss a répondu « Dissous ». En octobre 1921, Reuss a informé Lewis qu'il avait coupé la connexion O.T.O. entre lui et Crowley, ajoutant que peu importe ce que Crowley pourrait arriver à faire à ce sujet aux U.S.A. est maintenant sa propre entreprise et n'est plus une préoccupation de l’O.T.O. Le 9 novembre 1921, Reuss a écrit à Crowley que l’O.T.O. « n'est pas en quelque sorte une annexe ou même en quelque sorte lié à l'A.·.A.·. [ Argenteum Astrum de Crowley ] et [...] les enseignements de ces deux organismes indépendants doivent rester rigoureusement séparée et distincte. » À laquelle Crowley a répondu (le 23 novembre 1921) que c’était sa « volonté d'être O.H.O. et Frater Supérieur de l'Ordre et de profit de votre abdication — pour me proclamer comme tel. » Quelques jours plus tard, le 27 novembre 1921, Crowley a noté dans son journal : « Je me suis proclamé O.H.O. [ Chef de l'Ordre ] Frater supérieur de l'ordre des Templiers orientaux. » Ses adhérents le suivent naturellement à l’instant.






    Après l'expulsion de Crowley, Reuss a continué son propre O.T.O. original et supprima toutes les références Thelemic des rituels et de ses revues d'ordres. Crowley a en revanche ignoré Reuss. Après la mort de Reuss en 1923, ni l'utilisation du logo ni le nom ne sont uniques à aucun groupe.
    Cette tendance émergente des événements serait le modèle pour les nombreux groupes O.T.O. à se former.




      Articles en ligne

      English version: O.T.O. — Early Years and Development.
      Deutsche Version: Zur Geschichte des Ordo Templi Orientis.
      Versione italiano: Ordo Templi Orientis — I primi anni e la sua evoluzione.
      Traduccion castellano: O.T.O. — Original y su Desarrollo.

      [ Voir aussi Ein Leben fuer die Rose et Der O.T.O. Phaenomen RELOAD ]





    Reuss mourit en 1923 sans nommer un successeur. Très probablement aurait venu ce rôle au marchand Suisse Hans Rudolf Hilfiker (1882 – 1955) : le grand-maître de la loge franc-maçonne Suisse fondée 1917 de Reuss à Zuerich, la Libertas et Fraternitas. Mais ce franc-maçon ne tient pas à ces dignités en vue de la mauvaise réputation de Reuss et de Crowley.

    Parce que Crowley dans une lettre à Traenker de 1924 indirectement avoue, de ne pas être nommé par Reuss comme son successeur, [14] il doit avoir être élu.
    Les X° ont à choisir l’O.H.O. à une seule voix. Prédestinés seraient été : Heinrich Traenker en Allemand, C.S.Jones (alias Achad 1886 – 1950) du Canada (1. Agapé Loge), C.W.Hansen (1872 – 1936) au Danemark, Arnoldo Krumm-Heller/Huiracocha en Amérique du Sud, Wilfried T. Smith/Velle Omnia Velle Nihil/132 (1885 – 1957) en Amérique (de la 2e loge Agapé), autrement un successeur espagnol resté inconnu de Gérard Encausse/Papus (1865 – 1916) (ou Charles Détré ?, 1855 – 1918), mais surement Hans-Rudolf Hilfiker en Suisse. Encore peut-être des X° autour du temps de la mort de Reuss : James Thomas Windram/Mercurius (1877 – 1939) en Afrique du Sud, [15] Frank Bennet (1886 – 1930) en Australie, William Henry Quilliam (la Turquie?) [16] et Czeslaw Czynski (en 1912 par Reuss nommé au X° des régions de la langue slowénique.) [17]

    Pour prendre la question de la succession dans sa main, Crowley visite en 1925 Traenker, Karl Germer/Saturnus (1885 – 1962) et le secrétaire de la Pansophia, Eugen Grosche/Gregor A. Gregorius en Allemagne. Comme suite 1926, du cercle intérieur de la Pansophie s’élance la Fraternitas Saturni, thélémite d’abord encore un petit peu. [18] L’O.T.O. de Traenker qui propage seulement un peu de Thelema reste s’abrougissant en arrière.

    Jusqu’en 1947 quelques dames du temps de Reuss du Monte Verità au Tessin (1916 – 1918) mondialement sont les seuls membres–O.T.O. actives, sauf on ne regarde pas l’essaye de Crowley à fonder en Amérique sa loge–O.T.O. isolée comme bourse d’argent et maison d’édition.
    Le boulanger Suisse et ex-communiste Hermann Joseph Metzger/Paragranus (1919 – 1990) devient initiée en 1943 à Davos/Suisse par Alice Sprengel (1871 – 1947) du Monte Verità. Maintenant après cela Metzger détermine aussi l’histoire du Phénomène–O.T.O.. Ses rituels d’initiation ne montrent presque pas des références thélémites. Au lieu de cela il publie mondialement, comme un des seules après la deuxième guerre mondiale, textes de Crowley.

    Jusqu’à la mort de Crowley en 1947 il y a au moins un critère de différence principale. On peut différencier les groupements–O.T.O. différent : l’acceptation de la Loi de Théléma dans les rituels d’initiation. [19] L’initiation se comprend dans le contexte avec le Phénomène–O.T.O. d’abord comme cérémonie d’acceptation dans une organisation hiérarchique et non pas comme un événement personnel d’une vision mondiale. [20] Cela est, chez la plupart des organisations hiérarchiques ici décrites, seulement le résultat de la réception. Des exceptions de cette règle sont le Typhonian–O.T.O. et l’Argenteum Astrum. L’initiation gnostique suit à la succession chrétienne orthodoxe apostolique.

    Sous Crowley, l'O.T.O.–pseudo–maçonnique devient un groupe magique et sévèrement hiérarchique de 11 degrés, qui base la dépendance sur ses membres et est convaincu d’avoir trouvé la vérité absolue (alors la trencendance de Thelema). [21] « We shall bring you to Absolute Truth, Absolute Light, Absolute Bliss. / Nous devons de vous enmèner à la Vérité Absolue, la Lumière Absolu, au Bonheur/Béatitude Absolu ». [22] Thelema devient au terme générique pour la Loi de l’Éon Nouveau, qui était dicté à Crowley en 1904 à Caire par son Saint Ange Gardien, une sorte d’extraterrestre [23] (dicté comme livre aussi, Liber Legis ou Liber AL). La régulation de la langue pour les membres de l’ordre dit : « L’O.T.O. est un ordre magique travaillant sincèrement, dont le devoir est la traduction d’un courant de force de sagesse initiée, qui devient identifié avec Aiwass 93/418 le messager du Liber Al vel Legis. » [24]

    Les rituels d’initiation écrits par Crowley en 1917 – 19 [25] deviennent comme alors usuels chez les loges du pays, seulement employés pour le domaine compétent propre : dans le cas de Crowley pour sa loge de 1912 de Reuss, autorisée pour l’Angleterre et Irlande. Autres loges–O.T.O. sous Reuss construisent des rituels propres. Crowley introduit un XI° de la magie homosexuelle. Ce XI° est vu par la plupart des groupes–O.T.O. comme indépendant du reste de la structure–O.T.O. et peut être transporté seulement par des autres porteurs du XI° (ainsi comme le IX° peut être donné seulement d’un IX° ou X°. Cela appartient alors aux devoirs de ces degrés). [26] Les degrés hauts ne se montrent pas ainsi seulement sur le mode de la magie sexuelle, mais connotent une sorte de position politique et se rapportant à une association en intérieur de la structure de l’ordre. Ainsi constituent par exemple les VII° le Areopagus. C'est un parlament dans l’intérieur de ce degré. Les VIII° ne se masturbent pas seulement correctement en magie sexuelle, mais aussi peuvent décider par vote une fois par année. Le mot dernier est alors mondialement toujours à l’O.H.O. ou le X° du moins théoriquement dans ce pays. Pendant la vie de Crowley, cette idée existe seulement sur papier ; car Crowley règne comme un monarche sur son O.T.O. Seulement après sa mort on essaye à transformer ses idées. Presque aucun membre jusque aux années 1990 n’a jamais parcouru tous ces degrés.
    Il existe une autre esquisse–O.T.O. gonflée à 12 degrés de Crowley, qui construit des connexions au Memphis–Misraim–Ritus et à l'A.A.S.R. [27] Celui se manifeste seulement un demie–siècle après la mort de Crowley.

    Crowley mourut en 1947 en Angleterre. Et il manque un aspirant. Celui va être l’ex–Pansoph Karl Germer vivant dans les US comme successeur, qui ne donne plus d’initiations. [28] Car à ses yeux un Reuss–O.T.O. a plus d’autorité qu’un Crowley–O.T.O. Et le Metzger–O.T.O. Suisse lui donne l’impression à conduire un Reuss–O.T.O. Ainsi Germer ferme en 1953 la seule loge Crowley–O.T.O. au U.S.A.

    Il est à remarquer : depuis que Reuss rejettait Crowley, il y a plusieurs variantes–O.T.O.


    L’O.T.O. et la Fraternitas Saturni

    Eugen Grosche, le fondateur de la F.S. était pendant son exile dans les années 1930 plusieurs fois au Tessin / Ticino en Suisse chez le groupe–Reuss autour des initiateurs futures de Metzger. Metzger lui écrit pour la première fois en 1950. Après cela Grosche lui donne tout de suite tous les pouvoirs en dehors d’Allemagne. Parce qu’il a un visa pour les régions occupées, Metzger sert comme courrier commode pour les organisations les plus différentes. Il voyage pour le Illuminaten–Orden (l’Ordre des Illuminés), par exemple. Entre-temps il visite des Thélemites différents (dites des Crowleyaniens) de l’Europe, par exemple Friedrich Lekve (1890 – 1970) et Friedrich Mellinger, ancien directeur de théâtre en Allemagne des années 1920, spiritiste et secrétaire ancien de Crowley après la Deuxième Guerre Mondiale. Celui est chargé par Karl Germer à examiner et à initier des candidats possibles pour l’O.T.O. de Crowley en Europe.

    En 1951 le Reuss–O.T.O. se lie sous Metzger avec le Crowley–O.T.O. sous Germer avec le document de la réception de Metzger soussignée par Germer et Mellinger, qui accepte Germer à partir de maintenant comme chef (parce que dans leurs yeux chaque Reuss–O.T.O. a une autorité plus grande qu’un Crowley–O.T.O.). Ainsi Metzger et Eugen Grosche veulent déjà en 1951 fusionner la F.S. avec l’O.T.O. Suisse pour avoir un bouclier juridique contre les droits de Traenker sur l’O.T.O. en Allemagne. En vain.

    Bientôt déçue de Metzger, Grosche prend contact déjà dans les années 1950 avec Kenneth Grant/Aossic (1924 – 2011), un secrétaire ancien de Crowley, et avec sa loge Crowley–O.T.O. Mysteria Mystica Maxima M.·.M.·.M.·. [!] en Angleterre. Le contact de Grosche avec Grant met en colère Germer qui conduit (comme O.H.O.) le Crowley–O.T.O. au USA tellement, qu’il repousse Grant en 1955 de l’O.T.O. Celui conduit malgré cela maintenant sans soucis, un Typhonian O.T.O. d’une création propre et donne des titres et des degrés sans rituels d’initiation. Aussi Metzger termine des affaires-F.S. 1970, huit ans après la mort de Germer (1962) Grant se déclare comme O.H.O. de l'O.T.O.
    Après la mort de Germer en Octobre 1962, Metzger aussi se proclame comme chef mondial. Maintenant, il voit l’O.T.O. comme une pièce d’une organisation de toit, qui contient plusieurs ordres : ainsi les rosicruciens et les Illuminés. Grosche mort en 1964, Metzger tenta en vain de prendre en charge le F.S., se voyant comme la « mère loge » de toutes les organisations axées sur la Loi de Thelema.
    Jusque dans les années 1970 le mot O.T.O. est synonyme pour l'O.T.O. Suisse. Cet amalgame–O.T.O. devient ainsi à une sorte d’O.T.O. nouveau. Et Metzger tente en cours du temps de ramasser toujours d’autres organisations.


    O.T.O. et l’Ordre des Illuminés

    Ensemble avec Leopold Engel, Theodor Reuss essaye au tournant du siècle à faire revivre le I.O. initié par Adam Weishaupt (1748 – 1830) au 18e siècle. Plusieurs groupes de Engel–Illuminés de la fondation nouvelle survivent les guerres mondiales et deviennent pris par Metzger. Celui-ci voit le I.O. maintenant comme nouveaux échafaudage pour sa compilation d’ordres (O.T.O., F.R.A.) et bâtit tout de suite une Église Gnostique Catholique dans les degrés supérieurs de son I.O.




      Articles en ligne

      History of the Illuminaten-Orden.
      German original online.
      Texts by Leopold Engel:
      Satzung des Illuminaten Ordens.
      Der Illuminatismus einst und jetzt.
      Karl Brodbeck: Der Illuminatenorden.
      Text by Hermann Medinger:
      Notes on Astral Traveling.
      Rituals of the IO.
      Summary on the Court Case Metzger vs Englert with many scans.
      Gabriel Montenegro's correspondence with European Thelemites in the 1960s.





    O.T.O. et les Églises Gnostiques Catholiques

    L’Église Gnostique souvent divisée était fondée en 1890 en France et assume des successions apostoliques (ça veut dire initiations par une imposition des mains) venants de la tradition des évêques randonneurs. Reuss et Crowley essayent dans leurs versions–O.T.O. d’introduire une sous-division religieuse comme Église Gnostique Catholique. Mais ils oublient à donner des informations précises.
    Dans la tradition–O.T.O. il n’y a pas une succession apostolique authentique. Car le décernement de soi-même des dignités de prêtre et d’évêque était déjà en usage dans les Églises Gnostiques françaises. Pour la fonction d’un évêque, on a plus besoin qu’une imposition simple des mains dans une arrière-salle. Historiquement vu la fonction d’un Patriarche n’a rien à faire avec la fonction para-franc-maçonnique du O.H.O. Et elle se trouve complètement en dehors des degrés–O.T.O. Malgré cela Crowley use sa fonction comme désigné soi-même O.H.O. pour nommer en 1944 le Théosophe anglais William Bernard Crow (1895 – 1976) par courrier comme Patriarche de l'Église Gnostique Catholique et Memphis-Misraim.
    Par Krumm–Heller vient à Metzger une ligne de succession française gnostique.
    Grady L. McMurtry (1918 – 1985) vivant en Californie reçoit de Crowley vivant en Angleterre quelques lettres, dans lesquelles il est intitulé comme Caliph. Il est possible que Crowley par plaisanterie du raccourcissement postal ancien Caliph, tient pour bien pour un habitant de là. 20 Ans après la mort de Crowley, McMurtry tient Caliph égal avec le O.H.O. et Patriarche. Mais dans aucune constitution de la main de Reuss ou de Crowley cette démoniation ou cette constellation étaient usé. Surement McMurtry faisait cette égalisation en vue de la libération des impôts. Car dans les USA cet O.T.O. nouveau (= Caliphate) est considéré comme « non-profit religious group » et ne paye pas d’impôts. [29]

    Depuis lors le Caliphate s'appelle O.T.O. International. Par la suite, sous le présent chef William Breeze, le Caliphate a lentement bougé pour devenir parti de l'établissement. Il a enregistré et incorporé aux U.S. Grande Loge et O.T.O. International afin de recevoir le statut d'exemption fiscale spéciale aux États-Unis comme un organisme à but non lucratif religieux.




      Articles en ligne

      Spermo-Gnostics and the Ordo Templi Orientis.
      Versione italiana: Origine dei gruppi O.T.O. e la Magia sessuale.
      Deutsche Version: Sperma-Gnosis und der O.T.O.
      Traduccion castellano: Ordo Templi Orientis: Espermo-Gnósticos.
      Tradução portuguesa: Os Espermo-Gnósticos e a Ordo Templi Orientis.
      Ceská verze: Asketictí a Libertinstí Gnostikové.
      Traduse in romana: Sperma-Gnoza.
      The Secrets of the O.T.O.
      The Correct Gnosticism: the ascetic roots of the O.T.O.
      Smoke Gets In Your Aiwass. All about Angels and Abramelin [two parts].
      Anal Intercourse and the O.T.O.
      History of the Stranded Bishops.
      Siehe auch die deutsche Seite Ecclesia Gnostica Catholica.
      Rôle-model for Reuss'/Crowley's Gnostic Mass: The Tridentine Ritual.
      Theodor Reuss' invitation: Congress der Foederation der Universellen Freimaurer, 1920: Joanny Bricaud's proposal to make Reuss'/Crowley's Gnostic Mass the central religion of all 18° Freemasons.
      Programme of Construction and Guiding Principles of the Gnostic Neo Christians called O.T.O. (printed 1920).
      The Gnostic Neo-Christians (1917).
      The True Secret of Freemasonry and the Mystery of the Holy Mass (manuscript of approx. 1917).





    L’O.T.O. et la Fraternitas Rosicruciana Antiqua

    Arnoldo Krumm–Heller avec un diplôme–Reuss de 1908, a fondée en 1927 sa F.R.A. Il va être active avant tous en Amérique du Sud, mais aussi en Espagne, Allemagne et en Autriche. À la suite de la rencontre avec Crowley et Germer en Allemagne à partir de 1930 quelques rituels ont accepté un caractère thélémique. Mais, la Loi de l’Éon Nouveau ne va pas être si dogmatiquement conçu comme dans d’autres groupements thélémiques. Krumm–Heller reçoit en 1939 une succession française apostolique.
    Après la mort de son fondateur en 1949, la F.R.A. se divise dans les pays latins-Amérique dans des branches innombrables, que Metzger essaye alors en vain de mettre sous sa juridiction en 1963 par sa personne de contacte à Venezuela.
    Aujourd’hui quelques branches–F.R.A. sont liées à l’O.T.O. de Metzger, au Caliphate ou à l’Ordo Templi Orientis Antiqua (O.T.O.A.). Les autres se voient comme des groupes locaux décentralisés. [30]




      Articles en ligne

      Baphomet and Rosycross.
      Version française: Fraternité Rosicrucienne Antique.
      Dutch version.
      Dance the Adolf Hitler. Krumm-Heller and his Hitlerianismo.
      Le conquérant du graal — Arnoldo Krumm-Heller.
      Das Milieu des Templer Reichs — Die Sklaven Sollen Dienen. Hanns Heinz Ewers — Lanz von Liebenfels - Karl Germer, Arnoldo Krumm-Heller — Martha Kuentzel — Friedrich Lekve — Hermann Joseph Metzger — Christian Bouchet — Paolo Fogagnolo — James Wasserman. Unbequeme Aspekte in der Geschichte des O.T.O. und Thelema.
      English Version The Templar's Reich.
      Versiune romana: Reich-ul Templier.
      Ecclesia Gnostica Catholica: Faksimile-Material zur Gnostisch Katholischen Kirche Krumm-Hellers.
      Arnoldo Krumm-Heller's Gnostic Mass for the Fraternitas Rosicruciana Antiqua.





    Descriptions des groupes

    Pansophie ou Pansophia

    Ce groupe fondé du grand-maître (X°) Heinrich Traenker et de sa femme suit les traditions rosicruciennes et veut être l’organisation la plus haute pour tous les cercles dont Traenker peut s’emparer. Arnoldo Krumm-Heller use comme Theodor Reuss aussi le sceau et la signification Frat.Herm.Lucis Societas Pansophia.
    Traenker et le grand-maître–O.T.O. pour l’Amérique, Jones/Achad, tous les deux avec des diplômes–Reuss, en 1925 sont les deux seules X° qui soutiennent le droit de Crowley pour une place conduisante dans l’O.T.O. après la mort de Reuss en 1923. Naturellement on ne parle jamais du O.H.O., mais alors de Crowley comme Weltheiland (Salvateur du Monde). Traenker se rétracte après quelques semaines.
    Les rituels de la Pansophie ne contiennent pas beaucoup de la pensée thélémique. En vérité tout se tourne, comme chez Théléma et l’O.T.O., plus ou moins autour d’une magie sexuelle cachée. Il n’est pas complètement clair si la Pansophie est usée seulement comme atrium pour un O.T.O. de Traenker ou vice versa.
    La Pansophie ne contient jamais plus qu’une poignée de membres. Et malgré d’une branche américaine et des relations avec un successeur autrichien de la F.R.A., elle finit d’exister après la mort de Traenker 1956.




      Articles en ligne

      Das Beste von Heinrich Traenker (1996)
      Of Booksellers And Other Grand Masters of the O.T.O.: Detailed biographies on Heinrich Tränker, Karl Germer, Henri Birven, Spencer Lewis, C.H. Petersen, Eduard Munninger — and their relation with the O.T.O. under Reuss, Crowley and Metzger — containing Henri Birven's "Obituary on Karl Germer" with interesting details about Crowley in Berlin in 1930
      Eduard Munninger: Roses in Austria. The successor to Arnoldo Krumm-Heller
      Heinrich Tränker und der O.T.O.. In Deutsch
      Heinrich / Henri Birven über Karl Germer, mit Details zu Heinrich Tränker, Martha Kuentzel, Gerald Yorke, Aleister Crowley
      Heinrich Traenker, O.H.O. of the O.T.O. in Germany: Die Sexualmysterien der Pansophie
      Ritual I der Agape. Logos pneumaticos, Logos spermaticos. Die Ordensstruktur der Pansophie
      A.M.O.R.C., Martin Erler, ORA, Heinrich Traenker, Pansophie, H.J. Metzger, Schweizer O.T.O., Schikowski – H.D. H: Mein Besuch bei Heinrich TraenkerEnglish translation: My visit to Heinrich Traenker

      Many photographs of Heinrich Traenker and his friend Walter Studinski.





    Fraternitas Saturni

    Au contraire de l'O.T.O. qui se voit comme ordre, la Fraternitas Saturni se voit comme loge. Dans cette fraternité allemande on a l’opinion que Thelema serait un relèvement privé de Crowley, et en suite pas obligatoire ni pour la loge ni pour les membres. Ensuite les doctrines de Saturne et les rituels deviennent un mélange d’une magie du moyen âge, d'astrologie et très peu de Thelema. Plusieurs séparations sous des grand–maîtres nouveaux paralysent la F.S. après la mort de Grosche en 1964. Dès 1978 un groupuscule Ordo Saturni se sente en plus obligée à Thelema et à un des secrets de la loge (à incarner carnellement le daimon de la loge). Quelques membres du Caliphate sont des membres doubles en des loges nouvelles de Saturn, comme par exemple de la Communitas Saturni. Une variation Fraternitas Saturni est conduite par Johannes Maikowski, qui était encore nommé comme son successeur par Eugen Grosche.




      Articles en ligne

      In Nomine Demiurgi Nosferati. History and protagonists: Fraternitas Saturni, Saturn Gnosis, Communitas Saturni, Ordo Saturni, Adolf Hemberger, Walter Jantschik, Guido Wolther, Egregor, Exorial, Albin Grau, Pacitius, Heinrich Traenker, Eugen Grosche, Gregor A Gregorius, Kenneth Grant, Gradus Pentalphae, Johannes Goeggelmann.
      Short dutch version.
      Tradução Portuguesa: In Nomine Demiurgi Nosferati.
      Versiune romana: Fraternitas Saturni. Istorie si protagonisti.
      Johannes Goeggelmann (Saturnius): Beispiel einer Skandalisierung. Die Geschichte der F.S. aus der Sicht des Boulevard ? Horst Knaut, Adolf Hemberger, Friedrich-Wilhelm Haack.
      Of Booksellers And Other Grand Masters. The Protagonists around Eugen Grosche: Heinrich Traenker, Henkelkreuzmann, Theodor Reuss, Carl Kellner, Franz Hartmann, Pansophie, Pansophische Loge, Karl Germer, Aleister Crowley, Martha Kuentzel, Henry Heinrich Birven, Spencer Lewis, Charles Jones, Achad, Albin Grau, Arnoldo Krumm-Heller, Collegium Pansophicum, Max Schneider, A.M.O.R.C., Hans Rudolf Hilfiker, Hermann Joseph Metzger, Illuminat, Recnartus, Gerald Yorke, Memphis-Misraim, C.H. Petersen, Eduard Munninger, Medardus, Fraternitas Rosicruciana Antiqua, Martin Erler, AAORRAC Antiquus Arcanus Ordo Rosae Rubeae Aureae Crucis.
      Le pouvoir createur [en français] — Golems et homunculi.
      Too Hot To Handle: a comparison of the sexmagick of the Fraternitas Saturni with the O.T.O.-groups.
      Versiune romana: Bebelusul Nosferatului.
      Saturn-Gnosis: a portrait of the real Fraternitas Saturni.
      Versiune romana: SATURN GNOSIS: Adevaratul Fraternitas Saturni.
      ceská verze: SATURNSKÁ GNÓZE.
      Saturn's art of living and loving.
      Saturn: Raumkunst, Lebenskunst, Liebeskunst.
      Tradução Portuguesa: Saturno-Gnose: A Arte de Amar e Viver.
      Versiune romana: Arta de a iubi si de a trai — Gnoza lui Saturn.
      Interview zum Buch Auf Teufel komm raus.





    L’O.T.O. de H.J. Metzger

    Depuis les années 1950 on travaille à Stein/Canton Appenzell avec des rituels d’initiation qui sont semblables avec des rituels d’initiation de Rudolf Steiner (1861 – 1925) et les rituels Memphis–Misraim. Après la mort de Germer en 1962, alors avec la disparition d’une organe de contrôle, Hermann Joseph Metzger mélange son O.T.O. qu’il voit comme hérité de Reuss et de Germer, avec l’Ordre des Illuminés. Les rituels d’initiation n’ont aucune relation à Thelema ou l’O.T.O., qu’il désigne maintenant comme un niveau de degré du I.O. Mais cette nomenclature n’est pas usée en conséquence, parce qu’on désigne des ordres divers réclamés aussi comme des Groupes de Recherche ou des Courants.
    En Suisse, on ne célèbre plus des rituels en dehors de la Messe Gnostique de tous les dimanches. Metzger propage Thelema seulement de temps en temps pour flatter Germer. À la suite celui voit Metzger comme son successeur seul, que sa veuve confirme. Malgré la mort de Metzger en 1990 et que les critères de choix sont sévères (au contraire du Caliphate) l’O.T.O. Suisse florit. L’Auberge Rose appartenante à l’Abbaye de Thelema/Thélème (ainsi un terme générique d’une compilation d’ordre) peut être longuement soutenue seulement par les cotisations des membres. [31] Après la mort de Metzger une mademoiselle Annemarie Äschbach prend le sceptre, après sa mort en 2008 le sceptre va à Adalbert Schmid. L’O.T.O. Suisse n’utilise plus le démonisation O.T.O. à cause des scandales dans les journaux des années 70 et nomme l’ensemble de ses ordres seulement encore comme Ordre des Illuminés.




      Articles en ligne

      Felix Lazerus PinkusHermann J. Metzger's spiritual father and Grandmaster of the O.T.O. in Switzerland.
      Thelema in Appenzell ? (containing an interview with Hansruedi Giger).
      The Psychosophical Publishing Company: Metzger's publishing firm and connection to Franz Bardon, Lanz Liebenfels, the Ordo Militiae Crucis Templi, Memphis Misraim, the Argenteum Astrum, and his thoughts on Thelema.
      H.J. Metzger's Manifesto 1963 — With biographical notes on Karl Germer.




    Le combat pour la succession

    O.T.O. Heads




    Après, la mort de Germer en 1962, il y avait quatre principaux candidats pour la seule direction de Germer Crowley–O.T.O. Selon la dernière volonté de Germer, la décision finale revenait de sa veuve et Frederic Mellinger.

    Le Brésilien Marcelo Ramos Motta (1931 – 1987) venant de la F.R.A. est préféré comme le premier de la veuve Sacha Germer (morte en 1975). Mais madame Germer conclut bientôt, Metzger aurait été en vérité le favori de son mari. Ainsi Metzger si nommé en 1963 chef mondial de l’O.T.O., ce qui est accepté aussi par quelques membres Crowley–O.T.O. en Amérique.
    Il n'est qu'en 1969 que Grady Louis McMurtry a commencé à faire des efforts pour arriver à la tête de l’O.T.O. et réclamer les écrits de Crowley-Tarot et les droits d'auteur.
    Cela a suscité surtout l'indignation de Motta, qui se sentait exclu. Kenneth Grant, tout comme Metzger, Motta et McMurtry, a été en mesure de réclamer l'autorité d'une lettre (ou l'entrée dans le journal de Crowley) d'un chef décédé d'une O.T.O., laissant entendre qu'il pourrait être choisi pour les hautes fonctions. Grant a réussi à atteindre la position d’O.H.O. en 1970 avec le soutien de l'exécuteur littéraire de Crowley, John Symonds.
    En 1969, il y avait une rupture au sein du groupe de Metzger et ainsi un autre O.T.O. indépendant émerge en Allemagne avec son propre O.H.O.


    Kenneth Grant se déclare O.H.O. de l’O.T.O. M.·.M.·.M.·. en Angleterre en 1966, puis plus tard la tête mondiale de l'ordre O.T.O. en 1970. Grant ce distança du Caliphate après une tentative par le Caliphat de tenter Grant à rejoindre leur ordre (pour utiliser son amitié avec John Symonds, exécuteur littéraire de Crowley, pour prendre le contrôle des droits d'auteur).
    Le 4 octobre 1972, Israel Regardie a publié une édition de Crowley « The Vision and the Voice » avec un commentaire étendu. Motta pense qu’il [ Regardie ] avait la permission de publier Crowley de Hermann Joseph Metzger en Suisse. Sur demande poliment de présenter une preuve de permission de M. Metzger, il boudait et « entra dans le genre de silence en acier inoxydable dont 'Maharishis', 'paramahamsas' et autres 'Maîtres Saints' sont si friands à ces occasions ». [32] Plus tard, Regardie déclara qu'il y a une branche très active des deux ordres [ O.T.O. et A.·.A.·. ] en Suisse sous direction « agressive et sage, » [33] mais Regardie, a refusé d'approuver la revendication de Grant auprès de l’office du O.H.O. [34]

    En ce temps le groupe de McMurtry se proclame comme le seul vrai O.T.O. mondial. [35]


    Society O.T.O. de Marcelo Ramos Motta

    La Société O.T.O. est la démoniation juristique pour l’O.T.O. de Motta. Il choisit ses membres après des critères–A.·.A.·. (ça veut dire les adhérents apprennent par coeur les livres de Crowley) [36] au lieu d’après le motto thélemitique « the law is for all » (après les statuts–O.T.O. de Crowley chaque intéressé devait avoir le droit aux trois premiers degrés–O.T.O.). Ainsi la S.O.T.O. de Motta avait jamais plus qu’une poignée de membres. [37] Quand en 1973 les rituels d’initiations de l’O.T.O. de Crowley étaient publiés, [38] Motta écrit ses rituels propres, parce qu’il croit au danger d’une profanation. Au contraire du Caliphate, qui par cette publication de livres atteignent la possession des rituels presque complets et maintenant prend chaque homme sans choisir, comme membre.
    Motta meurt en 1987, ce qui déclenche une dispute pour sa succession. Les injuries verbales nombreuses pour parfois prèsqu’une poignée d’adhérents locaux alourdissent la vue d’ensemble pour le devenir actuel en ces groupes les plus petits. [39]




      Articles en ligne

      One O.T.O. in Brazil.
      Euclydes Lacerda de Almeida: Marcelo Ramos Motta — Um Enigma.
      Marcelo A.C. Santos: A Verdadeira História do 'Califado' no Brasil.





    Le Caliphate
    Aperçu de l’O.T.O. américain des années 1932 à 1959

    Le Veau est dans la vache, pas la vache dans le veau
    [ Extrait de http://www.parareligion.ch/white.htm ]


    Le 1er janvier 1932, Charles Stanfield Jones (X° du Reuss–O.T.O.) devint IX° et X° des États-Unis par le biais de Crowley qui lui inclus également dans son testament (datée du même jour) comme héritier de l'office de O.H.O.). Ce testament est le seul dans lequel Crowley fait usage du terme ‘O.H.O.’ [40] Le 9 octobre 1933, Crowley nomma Karl Germer comme son agent.
    En 1933, un certain nombre de Californiens exprimaient intérêt dans l’O.T.O. de Crowley et donc, le 14 septembre 1934, [41] la Church of Thelema [ Église de Thelema ] a été légalement constituée là pour la première fois. [42]
    En juin 1934, Crowley a écrit à un ancien ami de Heinrich Traenker, un bijoutier appelé Max R. Schneider (1887 – 1948), disant : « Je déconseille fortement de partir l’O.T.O. jusqu'à ce que je suis personnellement présent. Cette fois, ça doit être bien fait correctement. » [43] Mais, le 21 septembre, l'année suivante, la deuxième Agape Loge [44] a été fondé par Wilfred Talbot Smith (1885 – 1957) ainsi que Schneider et Sarah Jane Wolfe (1875 – 1958), qui avaient connu Crowley à son Abbaye de Thélème en Italienne. À la fin de 1935 et au nom de Crowley, Schneider a fait une vaine tentative pour reprendre l’O.T.O. de Lewis.
    Entre autres associés à cette seconde Agape Loge étaient Ray Burlingame (1893 – 1965) et sa femme Mildred (1913 – 1981), Roy Leffingwell (1886 – 1952) et Friedrich Mellinger, Phyllis Wade (plus tard McMurtry, puis Seckler) (1917 – 2004). [45] De 1938, l'adhésion a inclus John (Jack) Parsons (1914 – 1952), Helen Parsons-Smith (1910 – 2003), Gabriel Monténégro (1907 – 1969) [46] et Louis Culling (1894 – 1973), entre autres. Une correspondance a été maintenue avec Friedrich Lekve (1904 – 1956) et Arnoldo Krumm-Heller (1879 – 1947). Crowley, frustré par la division au sein du groupe Californien, avait de grands espoirs pour Krumm-Heller [47] et, le 28 décembre 1936, a suggéré qu'il devrait « reprendre le travail en Californie. » [48] La tentative n'a pas réussi.
    Entre le 5 mai et le 18 juillet 1941, Germer est à nouveau nommé par Crowley comme son « agent personnel représentant dans les Etats-Unis d'Amérique » et « toutes les personnes en situation d'autorité sous moi dans le cadre de l'A.·.A.·. et l’O.T.O. sont à le reconnaître comme leur chef. »
    Crowley a refusé l’invitation des Smiths, Schneiders et Leffingwells de s'installer aux U.S.A. : maintenant il était trop malade même pour tenir sa propre seringue d'héroïne [49] et vivait dans des circonstances réduites, errant d'un pensionnat miteux à l'autre. Le 18 juillet 1941, Germer a été nommé, par Crowley, successeur et chef de l'ordre, dans un document instruisant les membres de l’O.T.O. « à le reconnaître comme leur chef » sans limitation à n'importe quel pays en particulier ou de la juridiction. Le 26 décembre 1941, Germer a écrit à Jane Wolfe, disant « Je me sens perdu dans les grades, rituels, dignités, offices, droits et ce quoi pas. Aussi je n'aime pas la foule de gens qui traînen et ne vont jamais nulle part, qui ne font rien, mais parler, jacasser, poser des questions et ne comprendrait pas vos réponses en tout cas. »
    Le 14 mars 1942, Crowley a écrit à Germer : « Je vais vous nommer mon successeur comme O.H.O., mais à des conditions spéciales. Il est très clair pour moi qu'un changement complet dans la structure de l'ordre et dans ses méthodes est nécessaire. Le secret est à la base, et vous devez sélectionner le bon peuple. Vous pouvez prendre des étrangers ; mais tous ceux qui ont quelque chose à voir avec nous tous doivent faire une renonciation formelle d'idées dénoncées dans Liber AL 49 – 56. Cap III. Puis vient le nouvel ordre social, sur les lignes fixées dans les Libers LII, CI, CLXI et CXCIV (voir Equinox III.1. pp 195-246) et de même en Equinox. III.2. — ce volume n'est pas sous ma main pour le moment. La large base d'association publique est la Messe Gnostique. » [50]
    En septembre 1942, Germer a écrit à Jane Wolfe : « Je n'ai jamais, dans un formalisme extérieur, été initié soit dans l'A.·.A.·. ni l’O.T.O. d'ailleurs. »
    Le 10 décembre Crowley a de nouveaux soulignés que Germer était son « agent et avocat, » et qu'il reconnaît tout ce que Germer pose sa signature.
    Le 16 février 1943, Crowley a écrit à Wolfe : « Il ne serait pas injuste de dire qu'ils [ les membres de la Loge Agapé II ] ne semblent pas prendre au sérieux l'ordre [...] il n'y a absolument aucun travail effectué et aucune tentative de faire du travail. »
    En mars 1943, Crowley a écrit à Wolfe : « Je suis éclairé et horrifié par ce que vous dites sur la foule Californien. Ce que vous me dite est vraiment abominable. » Crowley décrit les lettres de Wolfe comme « bavardage stupide. » [51]
    15 mars 1943. Germer a envoyé une lettre à tous les membres en disant que « la situation actuelle rend impératif d'exiger de chacun qui prétend à l'adhésion de l’O.T.O. une clarification de son statut et une réaffirmation d'allégeance. »
    Le 4 mai 1943, Crowley a écrit à Wolfe : « Je ne vois rien, mais la distraction, de dispersion, de déchets et la stupidité colossale [...] Il me semble que si vous étiez dilapidés émacié là-bas – vous et la foule tous entière. »

    En 1943, la maison appartenant à Jack Parsons et utilisée par l’O.T.O. était sous surveillance du F.B.I. [52] C'était situé dans un quartier résidentiel plutôt riche de Pasadena. Parsons a attiré des membres potentiels en publiant dans les journaux locaux pour « bohèmes, artistes, musiciens, athées, anarchistes ou autres types exotiques doivent appliquer pour les chambres, toute âme banale voudrait d’être rejeté brusquement. » [53]
    Crowley en avait marre avec Smith et employa une tactique sournoise pour se débarrasser de lui. Il déclara Smith un avatar d'un Dieu, [54] et l'envoya dans une retraite magique. Néanmoins, Smith est resté dans la maison de l’O.T.O. de Parsons et donc ruina le plan de Crowley.
    À l'été 1943, divorce était dans l'air. Il semble que Helen Parsons-Smith a été délibérément gardée pour la plupart hors de la boucle. Apparemment, elle n'était pas très appréciée en raison de son lien avec Wilfred T. Smith. En fait, elle est tombée enceinte par Smith tandis que Parsons a commencé une relation avec la belle-sœur de Smith.
    Toutefois, dans un journal daté du 4 août 1943, Crowley a noté « fine coopération de la loge sous la direction de Jack. » Quelques semaines après que Crowley défini Smith un Dieu, il l’a répudié. Les finances étaient une « catastrophe. » [55] Germer avait nommé Schneider pour le poste de directeur, mais lorsque ce dernier meurt en avril 1948, accent passe à Grady Louis McMurtry, qui avait pénétré dans la scène en 1941 par les gens du Science Fiction Club autour de Forrest J. Ackerman ; où il a rencontré Parsons.


    Ça prend deux pour Danser le Tango
    [ Extrait de http://www.parareligion.ch/white.htm
    ]

    Le 13 juin 1941, Grady Louis McMurtry (1918 – 1985) devient membre de l’O.T.O. En 1943, McMurtry a visité Germer à New York alors qu'il était en congé d’Europe, ayant déjà arrêté cette année en Écosse pour son anniversaire (18 octobre). Peu de temps après, le 30 octobre, il se rend en Angleterre pour rencontrer Crowley (bien que malgré son secrétaire à temps partiel Frederic Mellinger). En 1944, il revient en Grande-Bretagne pour voir Crowley et a également rencontré Kenneth Grant (né en 1924) à Londres. [56] Crowley a marqué sur toute la longueur de leurs réunions dans son journal : « Je ne dois pas faire de tels actes-cul. » [57] McMurtry avait été désigné comme Commandant d'une Compagnie pour l'invasion de la Normandie (où il est arrivé en juin 1944) : il était chargé de transporter des bombes de 500 livres ! [58]
    Le 22 août 1944, Crowley a dit à McMurtry, qu'il était « tout à fait le plus sérieux et intelligent du plus jeune groupe. Cela vous distingue d’être l'homme approprié pour prendre en charge des affaires quand le moment sera venu. » Le 28 septembre 1944, Crowley a écrit à McMurtry: « J'espère que tu vas préfère mon plan pour votre carrière comme mon Fidus Achates, alter ego, Caliph et ainsi de suite. » Cette intention n'a aucune entrée connexe dans le journal de Crowley et écrits ni de Crowley ou de Germer contenant toute reconnaissance de l'expression Caliphate, ni aucune explication de la signification du titre Caliph. [59] McMurtry plus tard réclama « Je suis Caliph parce que je suis un soldat, » [60] faisant allusion à une lettre (datée du 21 novembre 1944) [61] Crowley envoya en Belgique (où il est stationné à l'époque) et qui dit : « Frater Saturnus [ Germer ] est bien sûr le Caliph naturel [...]. Dans tous les cas, il ne peut être un palliatif à cause de son âge. Je dois regarder pour son successeur [...]. Votre vie réelle, ou ’sanglante’ est le genre d'initiation que je considère comme la première essentielle pour un Caliph. » [62] Dans la même lettre à McMurtry, Crowley comprenait une note à la fin qui a reconnu que le « Caliphate est pas mienne » ; Crowley a ajouté « tout le monde peut se faire — ou elle-même — de bois présidentiel. » [63]
    Le 10 décembre 1944, McMurtry a visité Crowley. Dans son journal, Crowley a noté: « H.A. [ McMurtry ] se précipita à l’intérieur!!! Jour tout sanglant s'informant, instruire, confirmant k.t.l. ’ad nauseam’ oh tellement soufflé de fatigue. Mais très heureux. » Le 22 décembre : « Échec & instruction plus solide dans le IX° que je n’ai jamais donné avant à n'importe qui! » [64]
    Le 27 janvier 1945, Crowley (après avoir déménagé à un autre pensionnat) écrit à Louis Wilkinson (qui a écrit sous le nom de Louis Marlow) sur Kenneth Grant, disant : « Je suis en train de lui faire prendre soin de moi et mon travail [...] Bref : un cadeau des dieux définitif [...] La personne idéale pour faire tout le travail dur sous votre direction! » [65]
    Un résumé dans le journal de Crowley, en date du 7 février 1945, déclare que : « Le 7 février. À Saturnus [ Karl Germer ] politique financière des droits d'auteur de OTO (1) A.C. droit d’auteur appartiennent à l’OTO... chaque nouveau livre, ou ensemble d'essais, ou quoi pas, est un gain direct de l’OTO... de le garder en vie & au travail, avec l'aide secrète, doit être la première charge sur les fonds, si étiquetés ‘Fonds de Publication’ ou autre. (2) la valeur de [ Kenneth ] Grant : si je meurs ou vas aux U.S.A., il doit y avoir un homme formé pour s'occuper de l’OTO anglais (3) nous devons diriger l’OTO comme Constitution, etc. ont prévue. » Le même jour (7 février 1945), Crowley a écrit à Grant (né en 1924): « après ma mort vous deviendriez une valeur inestimable pour l'OTO, comme pouvant se poursuivre avec tout au bout de vos doigts. »

    Crowley, qui vivait dans une pauvreté relative, était maintenant en réception régulière d'argent ; Germer et Schneider lui soutenaient à hauteur d'environ 200 $ par mois. McMurtry, quant à lui n'a pas été si généreux. Le 1er décembre 1943, Crowley lui paya 20 % des intérêts sur un prêt de 50 £. Crowley a été obligé de repousser McMurtry en le nommant (le 11 avril 1945 « membre entièrement payé du IX° », [66] outre assignant McMurtry une part de 25 % des bénéfices de son livre, « Magick Without Tears ». [67]
    McMurtry a été envoyé pour enquêter sur les problèmes en Californie. [68] Il a fait rapport sur un plan pour incorporer l’O.T.O. Californien et a indiqué son souhait d'ouvrir une loge de la sienne, à San Francisco. Germer était d'avis que « A.C. va sans doute vous écrire sur votre plan pour incorporer l’O.T.O. — une chose qui aurait dû être faite avant — et votre mise en place d’une loge à S.F. » Crowley a ensuite émis une autorisation spéciale à McMurtry, le mettant en charge directe de toutes les opérations de l’O.T.O. Californien et de réformer le groupe O.T.O. local, à son rapport du 25 janvier 1946, [69] mais soumise à l'approbation de Germer spécifiant l'autorisation devaient être utilisé que dans un « d'urgence ». [70] Crowley ensuite élargi le pouvoir de McMurtry au-delà de la Californie, nommant (le 11 avril 1946) comme son « représentant personnel dans les États-Unis d'Amérique et son autorité est considéré comme la nôtre, sous réserve de l'approbation, la révision ou le droit de veto, » de Germer ; Crowley a signé cette missive comme O.H.O. [71]

    À partir de 1945, les entrées de journal de Crowley sont devenues presque illisibles puisque sa santé se détériore ; exacerbée par son habitude chronique de drogues. En mai 1946, il a subi des travaux dentaires compliqué et douloureux et inquiet de passé aveugle à la suite de ses nombreux autres problèmes de santé. Il a noté minutieusement ses attaques de panique, l'emphysème et diarrhée. Dans un souci de son état de santé, le médecin de Crowley lui a conseillé d'arrêter de fumer, mais Crowley était encore parfois capable de certaines de ses vieilles ténacités pugnaces. [72]
    En juin 1946, Germer visita la Loge Agapé II. McMurtry se souvent conduit jusqu'à là pour visiter les Germers. Éventuellement l'état mental de Germer a été souvent discuté parmi les autres membres, car dans ces jours McMurtry a reçus des lettres de Germer l’accusant de choses que McMurtry pensait avoir été réglé. En raison de ces lettres, McMurtry est devenu plus en plus dégoûté avec l’influence de Sascha Germer sur son mari.
    Le 1er août 1946, Germer a écrit à McMurtry, disant : « J'aimerais que des décisions sois prises et exécutées en votre nom. »
    Le 2 août 1946, Karl et son épouse se sont rendus à la Loge Agapé II. Finalement, Germer reporta à Crowley, exprimant le mécontentement avec le maigre progrès de la loge et à propos de « l’autorisation spéciale » de McMurtry tandis que Roy Leffingwell était toujours le maître de la loge. Le 14 août, une réunion spéciale a eu lieu là-bas, à qui l'ordre dans lequel chaque contact avec W.T. Smith conduirait à une expulsion immédiate de l'O.T.O. a été à nouveau souligné. Soi-disant lettres Caliphate de McMurtry étaient montré à l’entourage.
    Le 20 août 1946, Parsons a officiellement proclamé sa « démission formelle dans son intégralité de l'Ordo Templi Orientis, autrement connu comme l’O.T.O., prennent effet à compter de cette date. » [73]
    Roy Leffingwell a pris le contrôle, bien que Crowley est demeuré réticent, il (Crowley) écrivit à Germer, disant : « Roy est simplement le capitaine d'un Camp d’une province, il semble ne pas avoir connaissance de l'existence d'endroits tels que l'Angleterre, le Canada, l’Allemagne, le Danemark et ainsi de suite. L'Angleterre en particulier commence à avoir des couleurs très vives. » [74]
    Le 17 juin 1947, Crowley s'est plaint à McMurtry : « Il semble un long moment depuis que j'ai entendu parler de vous. Il s'agit d'une grave erreur : je vais vous dire pourquoi, en toute confidentialité. En cas de ma mort, Frater Saturnus [ Germer ] est bien sûr mon successeur, mais après sa mort, le terrible fardeau de responsabilité pourrait très facilement tomber sur vos épaules. » Les mots essentiels ici sont 'pourrait très facilement '. Les deux documents que Crowley émis accordant autorité à McMurtry sont, en fait, de façon strictement limitée.
    Le 15 juillet 1947 moins d'un mois après la lettre à McMurtry Crowley écrit à Frederic Mellinger en des termes très similaires, disant: « je suis très inquiet en effet que vous devriez garder en contact avec moi, si seulement parce que je pense qu'il est tout à fait possible qu'après Frater Saturnus [ Germer ] et moi-même sommes passés à l'étape suivante, vous pouvez vous trouver vous-même aux prises avec l'entière responsabilité de poursuivent le travail de l'ordre. » [75]

    Craignant de la mauvaise santé de Crowley, Germer pris voiles pour Antwerp (le 26 septembre 1947), mais n'était pas en mesure de mettre les pieds sur le sol Anglais. [76] McMurtry, qui pouvait très facilement arranger la réinstallation de Crowley à l'Amérique, a dit à Germer qu'il n'allait pas le faire parce que sa femme était enceinte, et son travail ne lui laissa aucun temps pour s'occuper d'un malade Crowley et d’une future maman. [77]


    L'Héritage laissé de Crowley
    [ Extrait de http://www.parareligion.ch/white.htm
    ]

    Crowley est mort en faillit non libérée le 1er décembre 1947. Le juge commissaire chargé d'administrer ses affaires a accepté la revendication de l’ex-Pansoph Karl Germer (au nom de l’O.T.O. comme une association non constituée en société) [78] aux fonds de £450, pour les biens détenus en fiducie de Crowley pour l’O.T.O. Son dernier Testament (datée du 9 juin 1947) ne mentionnait pas McMurtry et a annulé tous les testaments antérieurs, même si elle n'a le nom journaliste John Symonds (1914 – 2006) et le romancier Louis Wilkinson (a.k.a. Louis Marlowe, 1881 – 1966) comme exécuteurs littéraires de Crowley. Karl Germer et la peintre Frieda Harris (1877 – 1962) sont devenus responsables des effets personnels de Crowley, alors que Germer prend en charge l’O.T.O.
    Après la mort de Crowley, Germer, Wilkinson et Harris ont demandé si le séquestre officiel était vraiment l'héritier légal des copyrights de Crowley par suite de la faillite de Crowley. Une abondante correspondance traîna tout au long des années suivantes, bien que tous les participants ne savaient pas la Couronne (de dont le séquestre officiel a été le représentant légal) ne possédait pas en fait les droits d'auteur. Wilkinson a écrit, le 1er janvier 1948 : « Je suis perplexe que les procureurs de la Saint-Léonard n'ont pas informé M. Crowley qu'il ne pouvait pas formuler sa volonté avec aucun effet jusqu'à ce qu'il a été libéré'. Il leur avait dit qu'il était en failli non libéré. » Ils étaient inquiets de Gerald Yorke, [79] qui pourrait avoir l'intention d'acheter tous les manuscrits restants de Crowley aux enchères publiques. [80] En février 1948, ils ont offert de payer le séquestre officiel assez d'annuler ses dettes. Dans un premier temps, le séquestre officiel ignoré offre Germer & Co. Mais en juin 1948, il y avait une réponse : « Le séquestre officiel a décidé de ne faire aucune réclamation à l'argent déposé avec la Lloyds Bank, Hastings [...]. Le séquestre officiel dispense demande à tous les biens meubles de la fin M. Crowley [...]. La seule allégation qu'il a faite était sur les livres et manuscrits [...] pour lesquels il a accepté £25 de mon co-exécuteur M. Germer. » [81] Ainsi, Germer croit que « je détiens les droits d'auteur pour Aleister Crowley décédé. » [82]
    Le 1er mars 1948, Germer a informé McMurtry qu'il révisait à la liste des candidats pour le triumvirat proposée de Crowley pour exécuter l’O.T.O. : il comprenait maintenant McMurtry, Mellinger, Schneider et Jane Wolfe. [83] Le 7 mars, cette année-là, Yorke a clarifié cette question pour Germer, précisant que seulement les deux Reuss nommées X° (Traenker et Jones) avaient le dernier mot sur les décisions affectant l’O.T.O.


    Tu ne peux avoir ton gâteau et le manger
    [ Extrait de http://www.parareligion.ch/white.htm ]


    Le 24 septembre 1948, Germer a écrit à Kenneth Grant, disant que « tu aurais su que je ne suis pas le O.H.O. : je ne sais pas si j'accepterais le travail s’il m’est enfoncé sur moi [...] l'engagement est connecté comme étant reconnu comme un possesseur du IX° O.T.O. Il ne vous en institue ni ne vous donne diplôme pour opérer une loge O.T.O. » Germer lui a également envoyé un certificat de IX°.

    Homologation du testament de Crowley a été accordée par Lewes et District Probate Registry (le 24 janvier 1949) à Harris et Wilkinson, sauf aux fins des effets (y comprenaient droits d'auteur) dans le cadre de la profession du défunt en tant qu'auteur et de propriété.

    Le 21 mars 1950, Germer a écrit à Symonds, disant: « Je vous écris pour vous demander de me laisser avoir un engagement clair et précis sur l'expédition du reste de la matière de Crowley. » Et le 16 novembre a écrit, « il y a deux semaines la dernière expédition de trucs de Crowley est arrivée à New York, et je suis maintenant en possession d’elle près de trois ans après la mort de l'homme. »

    Le 5 mars 1951, Kenneth Grant (à Londres) a reçu un diplôme pour le III° de Germer. Cela a été cosigné par Mellinger. Le 25 mai 1951, Germer a écrit à Grant, disant : « En premier lieu, ne m'adressez pas comme votre supérieur dans l'ordre. C'est seulement vrai dans un sens très limité. Ce que j'apparais dans l’O.T.O. a été imposé sur moi, contre ma volonté. Je vais faire ce que je peux ; mais je me refuse à faire des revendications qui vont à l'encontre de mon grain. Je suis au sens strict le Grand Trésorier Général de l’O.T.O. Ni plus ni moins! » Autre correspondance suivie :

    Le 18 janvier 1952, Germer a écrit à Grant, disant: « que je n’ai jamais passé les grades O.T.O. ; je ne connais pas de rituel, ou les rituels [...]. J'ai été le pilier et le fournisseur pour l'impression des livres, etc., etc. au cours des 25 dernières années [...]. Je ne vois pas que vous avez besoin d'une autorisation, et je constate que vous êtes clair sur ce point. [...]. Je regarde vers l'Angleterre comme un pays meneur : vous avez de la culture, vous avez tout le vaste matériel thelemic. Aussi l'Allemagne serait un pays approprié [...]. Aux États-Unis ? Eh bien ! Il s'agit d'un désert spirituel [...] considérez-vous comme [...] par vous-même. J'accepterai les étapes que vous décidez de prendre et dois m'y soutenir. La seule condition que je devrais faire est de me tenir au courant. »
     
    Le 10 avril 1952, McMurtry a écrit à Germer, demandant: « Est-ce que l’O.T.O. existe encore en tant qu'organisation ? »

    Le 3 mai, 1952 Germer a écrit à Grant, disant : « Ni suis-je contre le système O.T.O., ou le système de degré. Seulement, paradoxalement, j'ai très peu d'intérêt pour ceux. Je souhaite que quelqu'un puisse prendre l'ensemble de l’œuvre et la responsabilité de la charge que A.C. a placée sur mes épaules incompétentes, hors moi ! [...]. Si nous voulons obtenir l’O.T.O. correctement va encore une fois, nous avons besoin d'un dirigeant compétent, non seulement pour l'Angleterre, mais aussi pour le monde. [...]. J'ai souvent pensé que vous pourriez bien être choisi pour le travail [...]. Il n'y a aucune loge active, à ce titre, aux U.S.A. de l’O.T.O. »

    Le 20 novembre 1952, Roy Leffingwell meurt et Jane Wolfe est devenue son héritière. Le 9 août 1953, Germer a écrit à Wolfe, disant : « Si j'autorise l'enregistrement de l’ordre, il devra être un ordre réel, dans lequel les fonctions viennent d'abord ; privilèges loin après. Ce qui a été tellement répréhensible dans le traitement de la Loge Agape à tous ceux sérieux qui ont signalé à courant alternatif, mais aussi autorités telles que le FBI et les autres, il était tout le contraire [...] Aucun d'entre eux n’est 'en règle' et n'ont pas les droits ou privilèges [...]. Grady quand il est venu ici, se considérait comme un copropriétaire, s'est comporté d'une manière étrange pour dire le moins, commanda Sascha de quitter. »

    Au cours de l'été 1953, W.T. Smith et Louis Culling convenu légalement d’incorporer la Church of Thelema [ Église de Thelema ] et proclamer Smith comme O.H.O., à l'aide du Testament de Crowley (datée du 1er janvier 1932) comme leur justification. Finalement, Germer expulsa les deux de l’O.T.O.

    Fermeture de la loge Agapé II le 7 septembre 1953. [84] Tous les groupes qui ont opéré depuis lors sous ce nom sont de nouvelles fondations. Germer a écrit à Jane Wolfe, disant que « J'ai reporté à aviser les membres de l’ancienne Loge Agape que j'ai dissous la loge au total : je suis arrivé à la conviction que le nom sent, politiquement et dans le cas contraire. Si à tout moment, il est ressuscité, il devrait être sous un autre nom qui n'a aucun mal de traditions passé. » [85] McMurtry a supplié diffèrent : « Je me considérais comme un membre de l'ordre, mais il n'y avait aucune organisation pour lui faire rapport. » [86] Par le milieu des années 1950, lorsque McMurtry a annoncé qu'il voulait faire des initiations O.T.O., Germer a été pétrifié, il a déclaré: « Je considère tout cela pour être la plus basse magie. » [87]

    Les Germers passant par un patch nettement rocheux : il y avait peu ou pas l'argent venant et le couple a eu grand mal à trouver un lieu de séjour qui accepterait leurs chiens de compagnie. [88] Sascha Germer a été très déçu par les Thelemites, qui avaient dégénéré en ce qu'elle caractérise comme un « Sexkult » — principalement en raison de « Phylis, [sic] une prostituée âgée de 22 ans. » [89] Sascha 65 ans a montré à son mari seulement « amertume, moqueries et mépris, » [90] vivant en dehors de lui jusqu'en 1957, quand Karl eux trouvé enfin une nouvelle maison. Comme témoin, Helen Parsons-Smith a déclaré plus tard en Cour que Germer « avait tout à fait une phobie sur les tremblements de terre et de l'ouest des États-Unis entiers dans la mer du Nebraska à l'Ouest. » [91] Il s'est plaint de ses ennuis physiques et reçut un diagnostic distant par Gabriel Monténégro. Karl a décrit sa situation (à Sascha) comme « Tout est sombre pour moi, » voir la mort comme son seul répit.

    Le 2 décembre 1959, Germer a écrit à McMurtry, disant: « J'ai et vous aie dit que 666 [ Crowley ] a discuté avec moi, pour vous tenir une place importante dans l'ordre. Je n’ai été que trop disposé à l'accepter. Qu'avez-vous fait dans les 12 dernières années pour justifier et gagner cette position ? Et au lieu d'un Plus, vous avez été un grand Minus. » Il s'agissait de la dernière lettre que Karl Germer a jamais envoyée à McMurtry. Germer a conclu que tous les Thelemites en Californie (sauf les Burlingames) étaient indésirables. [92] Dès lors, partir et purement pour des raisons de vengeance, McMurtry et son gang systématiquement étiquetent Karl et Sascha Germer comme fous. [93]





    Se référant à quelques lettres de Crowley, en 1977 [94] McMurtry gonfle la loge Agape #2 [95] Californique de 1935, après 20 années de la fermeture, [96] dans une Loge Grande (parfois nommée Loge Thélema) : premièrement avec caractère nationale mais bientôt avec revendication international de l’autorité. En vérité, serait cela seulement une 3e. Agapé Loge. En public, on s'appelle au commencement alors complètement Caliphate. [97] Car favorisé de Crowley en un temps certain (celui reconnait aussi Krumm–Heller ou Mellinger aussi comme son successeur dans les US) malgré Germer et d’autres membres de la Loge Agapé 2 tombé en disgrâce, McMurtry chasse Motta, Grant et aussi Metzger. Le premier se fait soi-même ridicule avec ses contradictions devant le tribunal — les derniers ne devient pas à être nommés devant le tribunal de McMurtry comme aspirants possibles de l’O.T.O. Seulement à cause des fondements produits de McMurtry et confrontés par seulement deux rivales, un tribunal Californique de la région 9 advient ainsi sans avoir fait attention à l’histoire du Caliphate les copyrights du matériel–O.T.O. (ça veut dire, des livres de Crowley, qui n’étaient pas à lui faits Copyrights à son temps de vie) adjuter pendant le 9th Circuit Court of Appeals. En Angleterre la situation juridique se fait plus compliquée, mais va être résous en 2000 en faveur du Caliphate. Dans l’année 2008 en Angleterre les Trademarks de noms et de Logo alors sont adjugées au Caliphate.
    McMurtry mourit en 1985. Son successeur est aujourd’hui le français William Breeze, qui était au commencement très proche des doctrines de Kenneth Grant et de Michael P. Bertiaux. [98] Comme aussi Metzger de l’O.T.O. Suisse, Breeze va être choisi seulement par ses adhérents propres [99] et ensuite nommé comme leader mondial. Sous son leadership se fait une discorde grande quand les membres aperçoivent que leur organisation va être conduite semblable à une entreprise et est alignée seulement pour gagner de la monnaie. Le problème d'un vrai O.H.O. mondiale manquant va être solué au Caliphate tous simplement : parce qu'il n’y a pas un O.H.O. de jure mondialement c'est le Caliph qui est automatiquement de facto ou Acting O.H.O., un mot inventé par McMurtry. Vers l’extérieur cet O.T.O se montre aujourd’hui comme O.T.O. Inc. Mais dans les statuts intérieures, on parle encore toujours de Caliphate.


    Typhonian O.T.O. ou Typhonian Order

    Crowley a appelé Kenneth Grant « un certain don des dieux » et a écrit dans son journal en mars 1946 : « Valeur de Grant : si je meurs ou allais aux U.S.A., il doit y avoir un homme formé pour s'occuper de l’O.T.O. anglaise. » Vers 1945, Gerald Gardner, a été prétendument agréé « pour constituer un camp de l'Ordo Templi Orientis, du degré de Minerval° », et le document en question a été apparemment signé par Crowley. (Il y a lieu de croire que Gardner truqua cette charte, comme une comparaison des spectacles d'écriture manuscrite de Gardner et de Crowley). Gardner, cependant, jamais ne trouva le temps d'exécuter le camp, et il est dit que cela a conduit seul la décision de Germer pour permettre l'octroi de travailler les trois premiers degrés.
    En juillet 1951, Karl Germer a écrit à Frederic Mellinger, disant : « Si Metzger aurait eu accès à toutes les œuvres de A.C. dans la façon, dont Grant, a eu je serais enclin à lui voir [ comme ] un cas parallèle (comme représentant de l’ordre). Cependant, comme Grant, Metzger semble être en manque d'argent. » Le 18 janvier 1952, Germer a écrit à Grant, « si nous voulons que l’O.T.O. fonctionne correctement encore une fois, il faut un dirigeant compétent, non seulement pour l'Angleterre, mais pour le monde entier. Il faut quelqu'un qui connaît la chose sur tous ses plans... J'ai souvent pensé que vous pourriez être choisi pour le travail. »

    Au début 1950, Grant a établi le contact avec la Fraternitas Saturni. En 1955, il a annoncé dans un manifeste de sa découverte d’un courant Sirius/Set et fonde la nouvelle Loge Isis à Londres. Dans son manifeste, il nomma Eugen Grosche, un vieil adversaire de Germer, en tant qu'associée. [100] Ceci rend furieux Germer, qui pris « violente exception » à la référence. [101] Grosche a aggravé la situation en publiant dans son propre magazine allemand, une version courte du manifeste de Grant. Cela a irrité Germer donc Germer, le 20 juillet 1955, a écrit une « Note d'Expulsion » qui excommunia Grant [102] et interdisait Grosche de publier des écrits de Crowley. En Angleterre, un certain Noel Fitzgerald a été nommé comme « représentant personnel » de Germer en matière de l’O.T.O. pour la Grande-Bretagne. L’autorité de Germer a expulsé Grant était douteux. [103]
    11 janvier 1956, Germer dit à Fitzgerald, que la seule personne en Angleterre qui a le neuvième degré « Emblems and Mode of Use » était Gerald Yorke et lui a ordonné « de ne pas le montrer à Grant. »
    Un des deux exécuteurs littéraires de Crowley, John Symonds, a écrit à Gerald Yorke en septembre 1970, qu'il appuie pleinement la demande de Grant disant être O.H.O. de l’O.T.O. (ceci n'est guère surprenant : les deux hommes avaient collaboré à l'édition et l'annotation de plusieurs œuvres de Crowley, dont une édition des « Confessions (an 'autoha­giography') » et de « Magick ». En octobre de la même année, ignorant de la lettre de Germer d'expulsion, Motta, avait exprimé le désir de reconnaître Grant comme O.H.O. de l’O.T.O.

    Kenneth Grant (1924 2011), jette de sa loge anglaise de Crowley–O.T.O. M.·.M.·.M.·. au commencement des années 50 la structure franc-maçonne au-dessus du bord, ça veut dire les significations des degrés ne deviennent plus traduits jusqu’à aujourd’hui par un rituel d’initiation, mais montrent de cette manière la technique magique que le concernant pratiquant et qui sont sanctionnés de son adjoint Michael Stalely.


    Les idées de Grant dérivent en grande partie de la proclamation de C.S. Jones (Achad) de l'Éon de Ma'at (ce qui causa Crowley d'« expulser » Jones, qui a collaboré avec Heinrich Traenker, étant donné que Crowley lui-même a été le prophète de l’Éon d'Horus), des enseignements de Grosche sur Saturn/Set et de Michael Paul Bertiaux enseignements concernant le sexe et le voodoo. La magie sexuelle est discutée très ouvertement. L'Ordre Typhonian O.T.O. est concerné par la transmission efficace et de la communication provenant de l’espace, du cosmos afin d'ouvrir ses portes, passerelles. L'ordre déités désigne des opérations spécifiques de l'alchimie psychophysique qui impliquent des essences ou élixirs sécrétés (jetés ou considérée comme impure) par l'organisme humain. Sa formule est celle du XI° impliquant kalas qui sont totalement absentes de l'organisme masculin.
    Le Typhonian Order n’a pas de comparaison à d'autres versions de l’O.T.O., essentiellement parce qu'il n'y a aucun rituel de groupe ou de cérémonies d'initiation à un stade quelconque de la structure d’études. La base de l'initiation est l'assimilation de divers travaux magiques et mystiques. Il s'ensuit que toute initiation est en vigueur auto-initiation.
    Il y a une petite quantité de gradework dans l’ensemble de cet ordre O.T.O. toutefois, l'accent est mis sur l'initié à tracer sa propre voie. Il y a bien sûr l'expérience des autres à s'inspirer.

    Grant mourit en janvier 2011. Son héritage embrasse un ouvrage littéraire d’une douzaine de livres, qui dans les années dernières ont trouvées d’intéresse sous les Crowleyans.




      Articles en ligne

      Peter-R. Koenig: Kenneth Grant and the O.T.O.
        Tradução portuguesa: Kenneth Grant e a O.T.O. Tifoniana.
        КЕННЕТ ГРАНТ И. ТИФОНИАНСКИЙ ОРДЕН ХРАМА ВОСТОКА.
      Peter-R. Koenig: Plan 93 From Outer Space.
        Tradução portuguesa: Plano 93 do Espaço Exterior.
      Eugen Grosche / Gregor A. Gregorius: (Fraternitas Saturni) Eindeutschung von Kenneth Grants O.T.O.-Manifest von 1955.
        Kenneth Grant: Manifesto da Ordem Interna "O.T.O." Orientis Britânia 1955.
      A Brief History  [Michael Staley].
        Michael Staley: Uma Breve História.
      The OTO After Crowley  [Michael Staley].
      It's An Ill Wind That Bloweth ...  [Michael Staley].
        Tradução portuguesa: É Um Vento Ruim que Sopra ...
      Kenneth Grant's official statement "Concerning New Isis Lodge OTO", dated October 1999.





    L'Ordo Templi Orientis Antiqua

    Comme fondation prétendue de 1921 par un Lucien–François Jean-Maine, fondée sur un diplôme mystérieux du Reuss/Encausse (Papus), [104] autour de l’O.T.O.A. se sont formées 16 degrés au cours du temps des successions d’évêques gnostiques diverses, une Memphis-Misraim– et une XI°–ligne. Ces successions se sont accumulées et maintenant conduises du théosophe Michael Paul Bertiaux (né 1935). Ce système frappé de Voodoo se base seulement sur des practices magiques et non pas franc-maçonnes.

    Beaucoup d’occultistes ont l’opinion, que le Typhonian O.T.O. (qui se nomme depuis 2008 Typhonian Order) et l’O.T.O.A. seraient les versions seules créatives de l'O.T.O., parce que le Caliphate va seule avec des reproductions de livres de Crowley, Internetpodcasts et des procès juridiques à la publicité, pendant que les deux organisations nommées auparavant se font remarquées par des textes nouveaux et des travaux artistiques.




      Articles en ligne

      The Threepenny Gnostic Opera with charters of e.g. Manuel Cabrera Lamparter, William W. Webb et. al.
      History of the Gnostic Churches related to the O.T.O. and O.T.O.A.
      Ken Ward.
      The Italian O.T.O. never hade more than 12 members.
      Technicians of the Sacred.
      Der O.T.O.A.-Reader contains a lot of further picture material.
      The Gnostic Lineages of the O.T.O.A. and related organisations and Churches.
      Ljuben je zakon / ljubav pod voljom O.T.O. and O.T.O.A. in former Yugoslavia.
      Anti 'Caliphate' hunt in Serbian Papers.
      O.T.O. groups and O.T.O.A. in Italy.
      The History of the XI° and the Choronzon Club.
      A letter of Michael P. Bertiaux to Gary M. Kelly / Martin.
      My O.T.O.A. 1987-1991.
      How William Breeze lost an Apostolic Succession.
      The Typhonian O.T.O., with material from Maggie Ingalls on the Ma'at-Continuum.
      Photos of Hector-François Jean-Maine, Michael Paul Bertiaux, Marc Lully and two Gnostic Masses.





    La Loge Solaire O.T.O. et Charles Manson

    [ Extrait de http://www.parareligion.ch/2005/phantom.htm ]

    Le texte de présentation presse à scandale tabloïd press raconte l’histoire du contact de Charles Manson avec la Solar Lodge/Loge Solaire O.T.O. de Jean Brayton. Le Caliphate affirme souvent que le groupe de Brayton était irrégulier en termes O.T.O., mais Phyllis Seckler, protagoniste dans la fondation du Caliphate, a admis qu’il s’agissait d’une loge O.T.O. authentique. Pour exagérer pour un moment, vous pourriez dire que sans Manson le Caliphate même n’existerait pas.
    Mais il y a un lien plus fiable, si inhabituel entre les caractéristiques de la Family [ la Famille ] et de la Loge Solaire de Brayton et d’autres groupes O.T.O. Un membre de la Family Manson appelé Robert Beausoleil a vécu ensemble avec le célèbre cinéaste marginal underground et occultiste Kenneth Anger. Avant, qu’il est devenu impliqué dans l’affaire Manson, Beausoleil occupait le rôle de Lucifer dans le film d’Anger 'Lucifer Rising'. Alors qu’il est emprisonné à la suite des meurtres, Beausoleil occupait son temps à composer une partition musicale du film. Anger a également contribué à la fondation du Church of Satan [ l'Église de Satan ] de Anton LaVey — et une rumeur courante est que LaVey a joué le rôle de Satan dans le film de Roman Polanski 'Rosemary's Baby' (qui n’est en fait pas vrai) ; Sharon Tate, une des victimes de meurtre de Manson a été femme de Polanski.
    Karl Germer avait refusé d’accepter Anger en tant que membre de l’O.T.O. Mais parce qu’ aujourd’hui, Kenneth Anger est un ami proche de William Breeze, le Caliph ou le chef du Caliphate, il est un IX° et en tant que membre du VIII°-aréopages a son mot à dire dans le destin de cet ordre. Breeze donna à Anger le IX° pour ses connaissances et ses services, c’est-à-dire son soi-disant art et collection de Crowley.

    Jean Brayton visita l’Abbey Swiss de Thelema et demeure maintenant en Argentine où elle proclame d’être O.H.O. de l’O.T.O.




      Articles en ligne

      Birth of a new American O.T.O.: History of the Solar Lodge of the O.T.O., Charles Manson and the Occult.
      Aussi à lire : Song of the Whitewash




    NOTES DE FIN


    [1] La même chose atteint aussi à Franz Hartmann et Rudolf Steiner, qui jamais n’étaient des membres d'un O.T.O.

    [2] Thelema est un euphémisme pour tous ce qui est couru de la plume de Crowley et se laisse porter en cohésion avec sa biographie. Thelema est la religion nouvelle de Crowley. D’après leurs intérêts les Thelemites aiment à nommer cette religion alors une philosophie ou une manière de vie. Tous les Thelemites ont un intérêt à la religion comparable, comme une croyance à l’universalité des vérités religieuses, une distanciation des églises traditionnelles et leurs dignitaires et une prédilection pour l’antique. Cela se trouve en cohésion avec le problème authentique de religions nouvelles, qui se nomment pour la plupart après une croyance des ancêtres, la croyance vraie, les dieux originels vrais, la révélation des ancêtres, pour nommer quelques slogans. Que la plupart des Thelemites on en commun avec d’autres occultistes : ils se sentent resserrés d’une méthode spirituelle et monétaire par la société environnante. En Thelema les doctrines sont accommodées à la doctrine de la volonté vraie : chaque homme et chaque femme ont une raison d’être, ils se sont résolus volontairement, à remplir une mission. Pour plusieurs n’est-il pas seulement leurs devoirs, à guérir la terre, mais aussi pour trouver pourquoi ils sont des Thelemites et quelles fonctions ils doivent accomplir. Cette opinion n’est pas alors l’opinion de tous les Thelemites.

    [3] La première est la branche O.T.O. de Crowley de 1912 en Angleterre.

    [4] En Allemagne, en 1922, Heinrich Traenker et son secrétaire de loge Karl Germer ont mis en place la Pansophia, qui déjà publia et a commencé en 1921 par Traenker et son épouse, mais maintenant soutenu financièrement par l'homme d'affaires Germer.

    [5] À cette époque-là appelé par plaisanterie aussi « Maddened Moneyless Mystics », ainsi de George M. Cowie dans sa lettre à Crowley datée du 23–12–1914. La M.·.M.·.M.·. entasse tous les pays parlants Anglais. En Angleterre même l’O.T.O. de Crowley ne fête pas un grand succès.

    [6] En 1966, John Frederick Charles Fuller (1878 1966) a proclamé, dans la préface du catalogue de sa bibliothèque, que « l’A.·.A.·. n'a jamais existé en dehors de l'imagination de Crowley [...] Il a créé plusieurs de ces ordres fantomatiques, comme la L.I.L., Order of the Lamp of the Invisible Light [ la lampe de la lumière infinie ] [ voir « Collected Works » Vol. II de Crowley, p. 28, 29 ] et O.T.O., ' The Order of Oriental Templars.' Il aimait jouer avec eux et si cassé [...] trouvé leurs pratiques instruments pour extraire l'or des poches de ses disciples plus riches. » Il faut se rappeler que Fuller avait inventé le terme Crowleyanity dans son admiration pour la poésie de Crowley dans son 1907 livre « The Star in the West », qui était un éloge détaillé d’artistiques des talents de Crowley. Fuller était venu en contact avec Crowley en 1905 ; après avoir quitté l'armée pour raisons de santé en avril 1906, il rejoint A.·.A.·. de Crowley, puis aida à modifier l'A.·.A.·. le journal de « The Equinox », qui devint aussi la revue de l’O.T.O. en 1912. Il a été de Fuller qui présenta Crowley à Victor Neuburg (1883 – 1940). Mais en 1911 Fuller a accusé Crowley de lâcheté et de déloyauté au cours d'un procès et a rompu avec lui. Il reprend sa carrière militaire, il devient major général et même à une occasion d'une rencontre avec Hitler. (Plus sur Fuller dans John Symonds, « King of the Shadow Realm », Londres 1989, Francis King, « The Secret Rituals of the O.T.O. », Londres 1973 et James Webb, « the occult establishment », Illinois 1976, p. 220).

    [7] Alors qu'il est certain que Kellner pratiquait le yoga tantrique, il n'est pas certain qu'il a effectivement reçu un de ces hauts degrés de MM. Que Reuss détenait la seule preuve d'un tel apparaît dans le magazine « Oriflamme », dont une série presque complète est dans la bibliothèque de la Grande Loge maçonnique à Londres. Kellner a été membre de l'Humanitas Loge à Neuheusl. Cette loge fut fondé le 9 mars 1871 en vertu de la constitution de la Grand Loge de Hongrie. Elle fut la première et la plus respectée de la soi-disant comme Grenz-Loge mise en place après 1870 en Autriche. La loge est maintenant à Vienne en vertu de la constitution Autrichienne.
    Beaucoup de l'« Oriflamme » est reproduite en fac-similé dans P. R. Koenig: Der Grosse Theodor Reuss Reader, Munich 1997.

    [8] Ainsi en Synopsis de Reuss des degrés de l’ordre 1917. Quelques fois on doit soupçonner que dans un temps puritanique, où l’O.T.O. se commence à s’édifier, les ordres et loges ici nommés semblent être des Swingerclubs et que le spirituel serait seulement une feuille de figues religieuse pour se justifier devant soi-même et de la société.

    [9] Kenneth Grant s’appèle soi-même O.H.O. d’Angleterre : « Remembering Aleister Crowley », Londres 1992, 47.

    [10] Ainsi dans l’O.T.O. Suisse et Américain.

    [11] À vrai dire un poème en trois chapitres qui a eu sa naissance dans un temps long et duquel il n’y a pas une version complète, mais seulement des variations plus ou moins développées. Crowley identifie Aiwass aussi avec « The Satan my saviour, » inscription dans le journal du 15–3–1922.

    [12] « Antiquus Mysticus Ordo Rosae Crucis » ou « Ancient Mystical Order of the Rosy Cross ». 1915 fondé par Harvey–Spencer Lewis à New York. Lewis devient un 33°, 90°, 95°, VII° et membre d’honneur de l’ O.T.O. par Reuss en juillet 1921. Facsimile à P.R. Koenig : « Materialien zum O.T.O. », Munich 1994, 28.

    [13] Manuscrits montrent, que T.A.W.U.C. doit ce baser sur « Parsifal et le secret du graal dévoilé » (1914) et « Lingam–Yoni » (1906) de Theodor Reuss. T.A.W.U.C. n’arrive jamais. Les deux textes de Reuss sont à être trouver complet dans P.R. Koenig : « Der Kleine Theodor Reuss Reader », Munich 1993, facsimile de l’esquisse–T.A.W.U.C. dans P.R. Koenig : « Noch Mehr Materialien Zum O.T.O. », Munich 2000, 73.

    [14] En automne 1923 Heinrich Traenker (1880 – 1956) en Allemagne a informé de la mort de Reuss à Fr. Achad (Charles Stansfield Jones 1886 – 1950) et a donné un compte rendu des dernières années de son organisation en Suisse et en Allemagne, écrit que « presque aucun partisan de l’O.T.O. ne sont resté actif. » Jones (X° de O.T.O. de Reuss pour le Canada et États-Unis de la Loge Agape), dans un premier temps, offert de reconnaître Traenker comme le nouveau O.H.O., mais Traenker déclina. Lorsque Jones a écrit à Crowley, informant de la mort de Reuss et offrant reconnaissance à Crowley comme le nouveau leader, Crowley accepta: « J'ai donc accepté la responsabilité de ce bureau et continuer à assumer ses pouvoirs dès à présent. Comme mon premier acte, je confirme les chartes respectives de Fr. Achad X° et Traenker X° O.T.O. »

    [15] Déjà en 1913 nommé au X°, comme dit son VII°–diplôme à Frank Bennet en Australie.

    [16] Crowley à William Bernard Crow, 4–12–1944. Crow est prévu chez la Quest Society de George Robert Stowe Meads, évêque d’une église non-officielle et nommé de Crowley comme successeur pour Memphis–Misraim et l’Église Catholique Gnostique.

    [17] De l’état inconnu : Lucien–François Jean–Maine, Joanny Bricaud, Vyvyan Deacon, Arturo Reghini, Eduardo Frosini.

    [18] En 1926, après que Crowley avait visité Traenker et Germer en Allemagne, le secrétaire du Pansophia de Traenker, Eugen Grosche, s'est détachée de son cercle intérieur et fonda la Fraternitas Saturni [ F.S. ] censément avec soixante membres ex-O.T.O. Le F.S. est ainsi devenu le deuxième ordre fondé sur la Loi de Thelema, le premier étant l’O.T.O. version propre de Crowley. O.T.O. propre de Traenker, qui fait seulement de légères références au Thelema, est devenue presque totalement inactive. Ainsi, à cette époque Reuss restant O.T.O. au Monte Verità et sa succursale à Zuerich étaient l'O.T.O active unique dans le monde. Au cours de son exil dans les années 1930, Grosche a séjourné plusieurs fois avec le groupe Suisse de Reuss. En 1950 il a été approché par le Suisse Hermann Joseph Metzger (1919 – 1990), qui avait été lancé dans l’O.T.O. par Alice Sprengel (1871 – 1947) en 1943.

    [19] Après sa mort se pose la question du Copyright, resp. duquel l’O.T.O. est alors le vrai, qui peut recevoir des tantièmes des travaux de Crowley ou qui juridiquement se combat les droits au nom.

    [20] À cela aussi Margot Adler : « Drawing Down the Moon », édition allongée Boston 1986, 98. Adler demande à Grady McMurtry au commencement de 1981 pour une émission radiophonique sur l’O.T.O., (« The Magical Link », I; 2, Berkeley February 1981, 1 et I; 3, 2.) d’admettre aux initiations alors malgré une signification, l’O.T.O. Américain (Caliphat) a peut-être trouvée en 1979 que les initiations doivent correspondre aux chakras indienne, ça veut dire que pour chaque initiation un chakra va être ouvert.

    [21] Cela se montre avant tout dans cela, que des Crowleyans essayent en plus depuis des années de séparer Crowley de Thelema historiquement et culturellement – de tenir loin, par exemple dans une course projetée pour le 4 avril 2011 sur phoenixrising.org.gr./en/structure/esoteric–sstudies/introductory–courses/origins–history–of–thelema.

    [22] « Liber Porta Lucis sub figura X », www.sacred–texts.com/oto/lib10.htm.
    Ce petit texte appartient déjà à un stage des études de degré le plus bas, au 0°, « O.T.O. M.M.M. STUDY GUIDE 0° RECEPTION Minerval° (M) ».

    [23] Crowley identifie cet être avec un messager du Satan – soi-même il se voit comme prophète de cet Éon d’Horus. Au thème d'ange voir le chapitre « Smoke gets in your Aiwass ».

    [24] Norbert Straet, IX° du Caliphat en Allemagne, lettre du 7–10–1986. Au temps de la correspondance Straet est un III°.

    [25] Les originales écrits à la main se trouvent à Warburg Institut Londres. Ils sont facsimilés dans P.R. Koenig : « How to make your own McOTO », Munich 1996. Une collection complète des rituels du Reuss– et Crowley–O.T.O. en langue anglaise : Anthony Naylor/P.R. Koenig : « O.T.O. Rituals and Sexmagick », Thames 1999.

    [26] Au Caliphate un Caliph (qui ne doit pas être un XI°) peut nommer un/une XI° à la force de son pouvoir spirituel par l’imposition des mains sur la nuque,
    www. parareligion.ch/minutes/minutes.htm.

    [27] Facsimilé de l’écriture à la main chez Koenig, McOTO. Sous William Breeze le Caliphate va prendre cette structure de 12 degrés.

    [28] Sauf du groupe de Metzger et de celle autour du Brésilien Marcelo Ramos Mota, Germer ne fait plus rien à partir de 1953 pour le Crowley–O.T.O. dans les USA : il ne prend plus de candidats et ne veut pas recevoir des cotisations des membres et fixe plusieurs fois par écriture, de ne pas être le O.H.O.

    [29] Au Caliphate chaque VII° devient un évêque : des ordres et l’églises sont automatiquement mélangés entre eux-mêmes.

    [30] Parsival Krumm-Heller (fils de Krum-Heller), altérant le travail de son père en Allemagne, a jeté les différentes branches de la F.R.A. dans une grande confusion. La plupart des groupes F.R.A. n'ont pas reconnu sa direction. Tandis qu’Arnoldo Krumm-Heller a encouragé une union entre la F.R.A. et la Fraternidad Rosa Cruz de Reuben Swinburne Clymer en Amérique, Parsival Krum-Heller coupe les liens avec Clymer.

    [31] Une Abbaye de Thélème de François Rabelais va être introduit dans le roman « Gargantua et Pantagruel » de 1532, utilisé par Francis Dashwood au 18e siècle pour The Hell Fire Club et réalisé par Crowley dans les années 1920 près de Sicilie dans une petite maison de paysan. Depuis ce temps s’élèvent partout de telles abbayes dans les maisons des Crowleyans – jusqu’à l’Abbaye de Thelema/Thélème Suisse concrètement réalisée. Le « Do what thou wilt ! » (« Fay ce que veulx ! / Fait ce que voudras ! »), de Crowley vient aussi du roman de Rabelais.

    [32] Motta: « Oriflamme » VI;3, Nashville 1983, p. xiv.

    [33] Israel Regardie: « Gems from the Equinox », Arizona 1974, p. xxxiii, préface du 31–3–1970.

    [34] Regardie: « The Legend of Aleister Crowley », Arizona 1983, p. 162. « I was going to ignore the whole thing, remembering that Karl Germer had expelled Kenneth Grant from the O.T.O. but I have decided otherwise, » Regardie dans « Mezla’ 3.8.73, facsimilé dans « Sothis’ I;2, Septembre 1977, p. 71.

    [35] Il est douteux si aucun des groupes–O.T.O.–Crowley n’avait des rituels d'initiation plus élevés que le III° à partir de 1973, où ils firent publiés par Francis X. King dans son livre « The Secret Rituals of the OTO », Londres, 1973.

    [36] Motta a vécu dans la maison de Germer pendant une semaine ; McMurtry vs Motta, 16.5.85, p. 676. Il a affirmé avoir été inauguré dans le IX° par Germer en ce moment. Son témoignage officiel, cependant, seulement mentionna son acceptation dans l’A.·.A.·., Motta vs Weiser, 1.3.84, p. 54. Mais « J'ai vu la preuve d'initiation au IX° de Motta, » Martin Starr à Marcelo Santos, 16 mai 1999.

    [37] En 1985, au temps des procès juridiques Motta vs. Samuel Weiser et McMurtry et d’autres vs. Motta il y a à peu près six membres dans l’O.T.O. de Motta dans les USA, auxquels il recommande de sortir de l’ordre, pour en cas d’une défaite de ne pas pouvoir être tirés financièrement à la responsabilité : Motta à McMurtry vs. Motta, 16–5–85, 642.

    [38] Dans les livres suivantes sont publiés les rituels–O.T.O. plus ou moins complet : Francis King : « The Secret Rituals of the OTO », Londres 1973; M.D. Eschner : « Die geheimen Sexualmagischen Unterweisungen des Tieres 666 », Berlin 1982 ; la traduction serbe du livre de Francis King; « Tajni Rituali O.T.O.–a », Belgrad 1995; P.R. Koenig : « How to make your own McOTO », Munich 1996 ; Anthony Naylor/P.R. Koenig : « O.T.O. Rituals and Sexmagick », Thames 1999.

    [39] Par exemple à aleistercrowley.com/board/index.html (depuis septembre 2001 n’est plus existant), archivé sur http://web.archive.org.

    [40] « Cet arrangement était provisoire et révocable et a longtemps été révoqué depuis, » Crowley, une dizaine d'années plus tard, sans date, « Position of Wilfred T. Smith ».

    [41] Phyllis Seckler : « In The Continuum » [ITC]) III; 4, Oroville 1983, 34 ; Dossier du F.B.I. sur Jack Parsons, No 65-59589. Martin Starr donne le 19 avril 1934: « The Unknown God », Chicago 2003, p. 200.

    [42] La Church of Thelema poursuivi sans interruption sous égide de Helen Parsons-Smith, « ITC » Vol. V; 1, p. 43.

    [43] Crowley lui-même n'a jamais été présent à la Loge Agapé II. En effet, il a rejeté le groupe Californien comme étant simplement « fans. » Kenneth Grant : « Remembering Aleister Crowley », Londres, 1991, p. 21. Martin Starr, « The Unknown God », p. 225: « Dans la pratique, Crowley traita la seule loge O.T.O. sous sa direction dans son agence de collecte de fonds personnels et ne revint jamais d'argent pour le trésor de l'Agape Lodge. »

    [44] La Loge Agapé première était au Canada, dirigée par Jones en vertu d'un mandat de Reuss.

    [45] Phyllis Seckler a eu son statut comme IX° confirmé par Karl Germer en 1960, elle fut élève de Jane Wolfe de l’A.·.A.·., « ITC » II ; Californie 2, 1978, p.

    [46] Il est dit que Gabriel Monténégro y Vargas guida la F.R.A. Mexicaine. Il considérait Krumm-Heller comme intérimaire Grand Maître de l’O.T.O. pour toute l'Amérique latine (aussi comme Grand Maître O.T.O. pour les pays de langue Allemande) et donc accepta que des initiations à contrecœur dans O.T.O. de Crowley (2e Loge Agapé) en 1948.

    [47] Arnoldo Krumm-Heller de la Fraternitas Rosicrusiana Antiqua était un Hitlérien convaincu et anti-américains. Il publia du baratin fasciste dans les revues de son propre ordre, preuves qu'il mélange politique et religion. Krumm-Heller a tenu à donner à ses enfants une éducation nazie, donc en 1937 Cuauthemoc Krumm-Heller a été envoyé à NAPOLA, une académie d'élite qui a formé les futurs dirigeants du Reich. Il admirait Mussolini et Kemal Ataturk et travailla avec Ernst Issberner-Haldane (1866 – 1966) sur l'idée ésotérique de Plasmogeny et les origines de la vie. Issberner-Haldane, membre de l'Ordo Novi Templi (O.N.T.) de Lanz von Liebenfels a été publiée par la même société que Eugen Grosche de la Fraternitas Saturni. Avec un drapeau mexicain volant aux côtés d'une croix gammée devant leur maison (qui est aussi promu comme un temple Argenteum Astrum), Krumm-Heller a survécu WWII en sécurité apparente, bien que sa bibliothèque fût confisquée par les nazis en 1942. Autres occultistes allemands ont également perdu leurs bibliothèques aux nazis : Traenker, qui se considérait comme siège de nombreuses organisations, y compris l’O.T.O. après la mort de Reuss en 1923 ; et Julius Meyer (1877 – 1953) de l'Illuminaten-Orden de Reuss. Pendant son séjour dans une clinique à Marburg en raison d'une maladie cardiaque, Krumm-Heller a essayé de garder le contact avec ses nombreuses loges et ses collègues (il a correspondu avec la seconde loge Agapé O.T.O. en Californie). Sur le 19 mai 1949, Krumm-Heller mourut à Marbourg en total isolement de ses groupes. Il a quitté en laissant confusion non seulement pour un successeur, mais également quant à quelle organisation ce successeur devait diriger.

    [48] « Je voyagerai à mille lieues pour parler avec un homme de capacité de Dr Krumm Heller [...] Dr Krumm Heller est un maçon de même rang que moi et a fait beaucoup plus pour la Cause que moi. » Aleister Crowley à Henry Birven, 30.4.30.

    [49] Entrée de journal de Crowley, 9.5.41: « Laissé tomber une autre seringue. »

    [50] Entrée de journal 13.3.42 : « Tous mes biens sont maintenant en l’O.T.O. » malgré le fait qu'il avait déjà fait failli depuis le 1er février 1935. Faillite signifiait redevances n'étaient pas payés directement à lui, mais à « O.T.O. c/o Chiswick presse. » Entrée de journal dès le jour même : « Saturnus [ c.-à-d. Germer ] légataire résiduaire & mon successeur comme O.H.O. Instructions lui comment agir comme fiduciaire de noyau (1) forme des IX° (2) Social Order Eqx. III 1 & 2 (3) gnostique Mass. Comment choisir son propre successeur. »

    [51] Entrée de journal 13.2.43.

    [52] Dossier du F.B.I. sur Parsons, No 65-59589. Il y avait des enquêtes si Parsons avait pu prendre domicile documents secrets de son travail comme employé de la Hughes Aircraft Company à Culver City. En vain. Le F.B.I. a trouvé aucune preuve pour l'activité de l'espion présumé. L’O.T.O. a été appelé un « culte » et « croit que préconisent les perversions sexuelles. » Le sentiment qu'ils ont été espionnés, à laquelle les deux Germer (Karl et Sascha) et Motta, souvent appelé, n'est pas totalement injustifié. Le F.B.I. était en effet de garder un œil sur eux et autres Thelemites : les archives du F.B.I. contiennent des fichiers sur Crowley (27 pages), Karl Germer (54 pages), Grady Louis McMurtry (132 pages) et John Whiteside Parsons (146 pages). Fichiers de Motta demeurent scellés, prétendument en raison des règles de protection des données.

    [53] Alva Rogers, qui, en 1945, a été invité chez Parsons ; en « darkhouse », dans « Phare », 5e Februar 1962.

    [54] « n'est pas un homme ; Il est l'Incarnation d'un Dieu, » entrée de journal de Crowley 4.6.43.

    [55] Entrée de journal 27.9.43.

    [56] « Un cadeau définitif des dieux, » Crowley à Wilkinson, 27.1.1945. McMurtry à Jack Parsons, 10 février 1945 : « Avez-vous entendu parler de Kenneth [ Grant ] ? Il est une véritable trouvaille — ou plutôt il trouva A.C. C'est un garçon anglais, à peu près, je dirais, de 20 à 22 ans — il a été renvoyé de l'armée Anglaise pour ne pas être adaptable pour devenir un soldat [...]. Il a travaillé sur l’œuvre de Crowley, tout à fait à l'insu d’A.C., depuis plusieurs années [...]. Si le gamin mendie ainsi intuitivement comme il a excellé techniquement, ou peut-être devrais-je dire théoriquement, nous allons vraiment avoir quelque chose. »« Re IX°: Pendant mon séjour avec Crowley (1944 – 45) j’ai écrit, à sa suggestion, divers documents, dont un se trouvait être un essai sur la magie sexuelle. Il a été très impressionné par celui-ci et m'admis dans le IX° sur la force de ce degré. En 1946, David Curwen (IX°), ordre de Crowley, termina mon initiation au IX°. Un an après la mort de Crowley, Germer insista pour régulariser la situation et me livra un formulaire de serment pour le IX°. Cela a été contresigné par Gerald Yorke le 5 octobre 1948. » Kenneth Grant à William Heidrick, 1er novembre 1985, billheidrick.com/tlc1992/tlc0992.htm.

    [57] Entrée de journal 27.11.43.

    [58] McMurtry en « O.T.O.-Newsletter » I; 4, Berkeley 1978, 18.

    [59] Admis par McMurtry en Cour : McMurtry vs Motta, 13.5.85, 37.

    [60] « O.T.O.-Newsletter » II ; 2/6, Berkeley, 1978, p. 4.

    [61] Entrée de journal de ce jour : « Passé long chit à HA [ Hymenaeus Alpha, c'est-à-dire McMurtry ] re IX° & Caliphate. »

    [62] Autres comptes attestent inclinations martiales de McMurtry : « Grady m'a raconté d'une bataille dans laquelle il a tué 100 000 soldats chinois, » « Ecclesia Gnostica » I; 4, CA 1985.

    [63] Selon McMurtry, il a obtenu son IX° autour d'un jeu d'échecs. Jerry Cornelius, en « In the Name of the Beast Volume One 1918 – 1962 », Berkeley 2005, 52.

    [64] Grant, Remembering, 16.

    [65] Quand Grant signa une lettre à Crowley comme « Frater OTO », Crowley a écrit une lettre à ce sujet le 3 avril 46 : « Vous avez encore le courage de signer vous-même 'Frater O.T.O.' [...] Si vous êtes un frère de l’O.T.O. le trésorier aurait beaucoup à vous dire, mais comme vous ne l'êtes pas, vous vous sauvez tout cet argent. »

    [66] Dans les années 1970 sous McMurtry il n'y avait aucun « entièrement payé » IX° parce qu'il n'était plus « fiscalement sain », selon une lettre de Heidrick à Seckler, 24.7.79.

    [67] Cette idée avait déjà surgi sur le 30 mars 1944, comme il est indiqué dans le journal de Crowley, où il a fait remarquer: « He accepts my offer of share 50-lettre book. »

    [68] « Vous ne semblez pas avoir compris que W.T. Smith est définitivement exclu de l'ordre. Son influence est encore faire mal là-bas ; beaucoup de personnes différentes gardées à écrire pour moi une chose et l'autre. Je n’ai pas le temps d'aborder avec leurs bêtises et dis donc. Je serais plutôt casser l'ensemble du groupe que de laisser les choses aller comme ils vont. Tous les mois ou alors il y a un nouveau projet, ou la conclusion d'une personne de grande valeur, ou l'expulser de lui quinze jours plus tard, et ils s'attendent à me faire perdre mon temps sur traiter avec eux, et leur idiote squalling infantile [...] je vais avoir à rejeter tous ces idiots. Je vais publier une encyclique au cours de la semaine prochaine ou deux en leur interdisant de me harceler avec leurs problèmes stupides », 30 octobre 45, Crowley à Mellinger.

    [69] Lors d'une réunion avec les membres de l’Agapé Loge : « J'ai soulevé la question de notre statut juridique devant la loi dans la collecte d'argent pour les travaux de la loge. Au cours du débat qui a suivi a été mis en évidence que (1) Jack avait suggérée à vous que l’O.T.O. incorporée. (2) vous lui avait dit de ne pas vous ennuyer avec des détails, mais de faire ce qu'il a jugé bon, (3) conformément au Liber CI, 42, les membres du IX° partagent l'ensemble des biens de l'ordre. Par conséquent, il a été décidé de procéder sans tarder à intégrer l’O.T.O. en Californie. En vertu de ce plan O.T.O. Inc. serait l'Organisation centrale en Californie avec le pouvoir d'accorder des chartes aux chapitres dans tout l'État. Ainsi Jack [ Parsons ] aurait Agape Loge à Pasadena, j'aurais pu Thelema Loge à San Francisco et Max [ Schneider ] pourrait avoir un chapitre à Beverly Hills, il si désiré. Quand et si Karl décide d'incorporer O.T.O. à l'échelle nationale puis l'O.T.O. en Californie deviendrait simplement affilié à la loge nationale. Une fois constituée, nous pouvons obtenir des droits d'auteur [sic] protection partout aux États-Unis pour les symboles de l'ordre et pour vos livres. »

    [70] Le 22 mars 1946, Crowley à McMurtry : « Il s'agit d'autoriser [ McMurtry ] pour prendre en charge l'ensemble de l’œuvre en Californie pour réformer l'organisation, conformément à son rapport du 25 janvier 1946 sous réserve de l'approbation de [ Germer ]. Cette autorisation doit être utilisée uniquement en cas d'urgence. » Germer à McMurtry, 24.5.46 : « Je veux vous préciser de manière précise, comme 666 vous tient responsable des activités Californien, avec toutes les étapes vous décidez à prendre avec mon approbation. Nous devons coopérer pleinement. » 19 juin 46, Crowley à Germer : « Ma nomination originale de vous comme mon Vice-Roi et Plénipotentiaire couvre tout, même en dehors de vous, Frater H.A. [ McMurtry a.k.a. Hymenaeus Alpha ] a une autorité qui lui permet de détrôner Frater 210 [ Parsons ] chaque fois qu'il lui plaît. La seule restriction sur sa puissance en Californie est que toute décision qu'il prend est sujette à révision ou veto par vous-même [ Germer ]. »

    [71] « Je me joins avec cette lettre l'autorisation dont vous avez besoin. Je pense qu'il est préférable de laisser autant dans vos mains que possible, que vous êtes plus ou moins sur place et semblent être plein de jeunesse et d'énergie que jamais. Je vais écrire le document requis avec ma propre main juste, » Crowley à McMurtry, 10 avril 1946.

    [72] « Trouvé libelle sur p. 24 de ' The Unquiet Grave ' je vais poursuivre? » Entrée de journal 26 juillet 1946.

    [73] Parsons (né 2.10.1914) est décédé le 17 juin 1952.

    [74] Crowley à Germer, 30.6.47.

    [75] « Frederic aurait pu avoir la direction de l'O.T.O. après Germer », Phyllis Seckler à l'auteur,10.6.87.

    [76] Kenneth Grant, « Remembering Aleister Crowley », Londres, 1991, p. 20.

    [77] Motta, « Oriflamme » VI;3, p. 467 ; McMurtry à Crowley, lettre de 12.5.46, et confirmé dans une lettre de Germer à McMurtry, 24.5.46.

    [78] Droit en Amérique : une association sans personnalité morale ne constitue pas une entité juridique distincte de ses membres. C'est un regroupement d'individus et ne peut pas historiquement possèdent ou transfert de propriété, il ne peuvent poursuivre ou être poursuivies en son propre nom. Membres d'une association non constituée en société peuvent être conjointement et solidairement responsables du passif du groupe. Les associations non constituées en société sont régies par les lois de l'endroit où leur contrôle central est exercé, ou le lieu avec lequel ils ont leur lien plus réel. Il est intéressant de noter que, dans les « Conclusions de droit' de l'affaire de 1984 de Motta vs Weiser » dans le Maine, nous trouvons : « L'OTO n'est pas prouvée d'une association non constituée en société ayant un statut juridique à la propriété. Donc, les demandeurs ne peuvent pas dériver propriété des droits d'auteur [ Crowley ] de l'OTO. »

    [79] Gerald Yorke (1901 – 1983) est né dans une riche famille de propriétaires fonciers pays, cherche sa vocation entre forcé d'aller la chasse au renard et trouvé dans l'occultisme. Il devint l'ami de Crowley en 1927 sur et amassé la plus grande collection de Crowleyana dans le monde (aujourd'hui conservé à l'Institut Warburg à Londres). On trouvera sa biographie dans Bradford Verter: « Dark Star Rising : The Emergence of Modern Occultism, 1800-1950 », Princeton 1997.

    [80] Germer à Harris, 7.1.48.

    [81] Wilkinson à M. Beckett, 18.1.50. Aussi Wilkinson à Germer, 21.1.50.

    [82] Germer à la Bibliothèque du Congrès, 5 janvier 1957.

    [83] Le 6 juin 1947, Crowley à Germer : « Vous êtes le seul successeur dont j'ai jamais pensé à l'origine, » avant de proposer un triumvirat composé de Mellinger, McMurtry et Roy Leffingwell à le seconder, « mais en fin de compte le choix de ce qu'il faut faire est le vôtre. » Leffingwell a déclaré qu'il mettrait sa ferme dans le sud de la Californie, qui portait le nom de Thelemic Rancho RoyAL, à disposition de l' O.T.O. ; mais quand il s'est avéré qu'il vraiment ne possède un bien-fonds du tout, il a simplement servi à engager Crowley's et Germer de déplaisir.

    [84] Sur 15.11.43 Crowley avait déjà suggéré à Germer: « Je pense que la loge doit être officiellement dissoute, et que nouvelles promesses devraient être exigés de quelconque qui veut poursuivre le travail. »

    [85] Germer à Jane Wolfe, 7 octobre 1953.

    [86] McMurtry vs Motta, 13.5.85, 71.

    [87] « O.T.O.-Newsletter » I; 2, 1977 et la transcription des débats judiciaires McMurtry par rapport à Motta, p. 200. Source : Germer à McMurtry, 26.2.58.

    [88] Germer et son épouse Sascha avaient déménagé à West Point en Californie, tandis que McMurtry retour de combats dans la guerre de Corée (1950 – 1953) à étudier les sciences politiques à l'Université de Californie, par la suite s'installer à Sacramento.

    [89] Sascha à Karl Germer, sans date.

    [90] Karl à Sascha Germer, 5.1.57.

    [91] Helen P. Smith en McMurtry vs Motta, 14.5.85, p. 330.

    [92] Les Burlingames deviendrèrent plus tard un rôle déterminant dans le démarrage de la Loge Solaire, la première loge O.T.O. aux États-Unis depuis Germer ferma la Loge Agapé II en 1953.

    [93] Beaucoup de partisans de McMurtry sont encore assez crédules pour avaler ce diagnostic que Germer était mentalement malade, malgré n'avoir jamais réellement rencontré Germer, ni être en mesure de lire ou parler allemand. En revanche, ils semblent heureux d'accepter que McMurtry fût un alcoolique toxicomane avec des tendances suicidaires, qui avait commencé à parler à sa « voix dans la tête » ; de même qu'il était « bordant paranoïaque s'intègre » et pourrait ne plus distinguer entre rêve et réalité, et qu'il a tordu régulièrement la « vérité au profit de lui-même pour atteindre ses objectifs. » Jerry Cornelius : « In The Name Of The Beast » Volume Two — 1962 – 1985, Berkeley 2005, p. 31, 66, 94, 96, 108. Jane Wolfe, malgré son histoire constante d'enfermement dans des asiles, est néanmoins considérée comme une sainte dans la liturgie du Caliphate O.T.O. Messe Gnostique.

    [94] McMurtry registre sa firme « OTO Inc. » déjà le 28–12–1971 comme « unincorporated non–profit association #2064 ». Jusqu’à 1977 n'existe alors pas de loge du Caliphate. Sa firme alors se trouve sans siège d’établissement et aussi sans états et il existe seulement avec lui-même comme membre.

    [95] La première était sous C.S. Jones en Canada.

    [96] Le 7 septembre 1953 Germer ferme la 2e Agapé Loge.

    [97] Martin P. Starr pense que le mot Caliph aurait été un calembeur de Crowley pour s’appuyer contre le raccourcissement postal pour Caliphornia : Caliph. Martin Starr, lettre du 12–5–1985. Une acceptation écrite du Caliphat de Crowley ou de Germer n’est pas émergé, ni une déclaration, de ce que pouvait dire Caliph. Cela accepte McMurtry aussi devant la justice : McMurtry vs. Motta, 13–5–1985, 37. Dans la tradition islamique Sunni, Caliph (ou Khalifa) veut dire un successeur limité au temps, en la tradition shiitique un successeur spirituel.

    [98] Dans une lettre officielle, McMurtry a ordonné que Phyllis McMurtry/Seckler, Helen Smith Parsons, K.G.D. ni Lon Milo DuQuette étaient autorisés à élire un successeur à l’Office du Caliph.

    [99] Dans le Caliphate, ces IX° s'appellent jusqu’en 1985 Electing Ninths ou Provisional IX°, qui n’ont pas une autre fonction de voter un Caliph–O.H.O.

    [100] Germer a rencontré Grosche en 1925 et considéré comme un occultiste très faible. « Il était un maniaque sexuel, tâté dans l'hypnose et la drogue. » Germer à C.H. Petersen, 17.11.1950. Bien qu'il est payant pour l'impression de ses revues, Germer croit que peu d'écrits de Grosche.

    [101] Lettre de Kenneth Grant à l'auteur, datée du 11 août 1987.

    [102] « Je vous ai expulsé officiellement de l'appartenance à l'Ordo Templi Orientis. » Dans une autre lettre datée datée 8 juin 1955 Germer informa Grant que « vous n'êtes pas membre à part entière de l’O.T.O. » et critiquait le rejet de Grant de ses dispositions financières, ajoutant « c'est pour cette raison que je n'ai pas été en mesure de vous délivrer une charte complète pour constituer une branche de l'O.T.O. en Angleterre. » Germer commanda Grant « d’éliminer toute référence à O.T.O. » dans son « New Isis Manifesto ». Sur le 14 juin 1955 Grant a répondu « Je ne vais pas modifier quoi que ce soit dans mon manifeste » et a ajouté « vous avait mieux procéder à votre encycliques, décrets, mandats ou quels qu'en soient le nom pour ces choses. Mais je vous préviens que je ne crois plus dans votre souveraineté et vous devrez frapper fort pour étouffer la nouvelle loge Isis ou me faire tomber du trône de la branche Britannique de l’O.T.O. » Pour récapituler, en 1954, la nouvelle loge Isis a été inaugurée comme un ordre à part entière, même si elle n'est devenue opérationnelle jusqu'en 1955 quand Grant a réclamé l’O.H.O. en Angleterre. En 1962, la nouvelle loge Isis fut absorbée par « l’ordre O.T.O. » de Kenneth Grant.

    [103] Bien que Fitzgerald était un ami de John Symonds, Charles Richard Cammell, Gerald Yorke, Frieda Harris, J.F.C. Fuller, Kenneth Grant, Yorke a écrit à Germer autour de lui, 3.1.48 : « Je trouve aussi que A.C. a donné IX à un certain Fitzgerald. Il ne pas cependant sait ce que c'est tout. »

    [104] Il n’y a pas de documents à cet effet. Il semble plutôt que l’ O.T.O.A. et les organisations de Michael P. Bertiaux ont été inventées dans les années 1970.



    © Peter-Robert Koenig, 1996/2016.
    Collaboration en traduction entre Johannes Maikowski et Fr. A.T.A.11, 2015.


    English version : Introduction to the O.T.O.
    Version française : Le Phénomène–O.T.O. — Introduction.
    Versione italiana : Breve Storia dell'O.T.O.
    Tradução portuguesa : Introdução à Ordo Templi Orientis.
    Tradduciõn castellano : Introducción a la Ordo Templi Orientis.
    Ceská verze : Fenomén O.T.O.
    Russian version.
    Dutch version : Ordo Templi Orientis.
    Mandarin translation : O.T.O.
    Traduse in romana : Introducere in Ordo Templi Orientis.



    Un chercheur objectif bénéficiera de ces conclusions de la Cour.






    Secrets des Rosicruciens, Templiers et des Illuminatis

    Secrets of the Rosicrucians, Templars and the Illuminati, Peter-Robert Koenig



    sitemap avancé
    Chercher le site Phénomène-O.T.O.


    Phénomène-O.T.O.   page de navigation   |    page d'accueil    |    mail   Peter-R. Koenig    |    Quoi de neuf ?






    Traductions françaises




           pre-Ordo Templi Orientis emblem

    Concernant les écrits antidémocratique, racistes et misanthropes de Crowley, ses disciples soulignent : « la raison [que quelques] aspects de Thelema sont omis [dans la discussion publique] indique le problème réel avec la présentation de Thelema comme une religion et essayant d'obtenir pour Thelema une sanction du gouvernement ou approuvé par le public : Thelema est finalement en revanche transgressif de la société normative. Thelema rejette la morale et les valeurs de la société normative et agit pour transgresser et violer ces normes. De l'inclusion des substances intoxicantes dans les rituels, à la perception positive de la sexualité, souvent considérée comme favorisant la promiscuité, le pro-autoritaire et l’aspect Nietzschéenne de Thelema, la société normative a beaucoup rejeter en Thelema et inversement, Thelema encourage ses adhérents à rejeter la plupart des aspects de la société normative. » [Journal of Thelemic Studies, 1;2, 2008, page 40, traduit]
    Voir aussi « The Templar's Reich ».








    Cliquer ici pour retourner à la web-page passée ou usez la barre de navigation Java:

    Memphis Misraim Carl Kellner Spermo-Gnostics The Early Years O.T.O. Rituals Ecclesia Gnostica Catholica Fraternitas Rosicruciana Antiqua Fraternitas Saturni Typhonian O.T.O. 'Caliphate' Pictures RealAudio and MP3 David Bowie Self Portrait Books on O.T.O. Deutsche Beiträge Charles Manson Illuminati